HomeSportsUne affaire de gros sous secoue la fédération ivoirienne de Rugby

Une affaire de gros sous secoue la fédération ivoirienne de Rugby

Une affaire de gros sous secoue la fédération ivoirienne de Rugby
Une affaire de gros sous secoue la fédération ivoirienne de Rugby

À la Fédération ivoirienne de rugby, dix-sept clubs sur 24 veulent voir clair dans la gestion du président Dr Elvis Tanoh. Ils exigent la tenue d’une assemblée générale avant le 27 mai 2021.

L’organisation d’une assemblée générale extraordinaire avant le 27 mai prochain, c’est l’une des principales revendications de la majorité des clubs affiliés à la fédération ivoirienne de Rugby. Les frondeurs dénoncent en effet un manque de visibilité dans la gestion du président Elvis Tanoh.

Joint par le confrère Linfodrome, Victor Oualé et Soumahoro Bakary, ont au nom de leurs camarades, exigé la convocation dans un bref délai d’une assemblée générale extraordinaire pour, disent-ils exiger du président Elvis Tanoh, la lumière sur la gestion des fonds de la fédération.

Lire aussi:   Aménagement et gestion intégrée du bassin versant du gourou : le lancement des Travaux d’assainissement prévu le jeudi 02 juillet

« On veut que les gens comprennent qu’il y a une crise basée sur un manque de confiance. Le président a perdu notre confiance », ont-ils fait savoir. Ajoutant que la seule alternative qui s’offre au président Tanoh, c’est « qu’il convoque une assemblée générale extraordinaire pour qu’on puisse s’expliquer. Il va s’expliquer sur sa gestion matérielle, financière, humaine, relationnelle et morale».

Entre temps, les choses sont à l’arrêt jusqu’à nouvel ordre. Le championnat national est à l’arrêt. Idem pour celui des jeunes. Et selon ces deux membres de la direction de la FIR, rien ne devrait aller de l’avant si le président Elvis Tanoh ne répond pas favorablement à leur exigence.

Lire aussi:   Guardiola perd Stones pour plusieurs semaines

« Le weekend passé, il n’y a pas eu de match. Et ce sera pareil les weekends à venir. Nous allons boycotter toutes les rencontres. Les textes disent qu’il faut 2/3 des clubs pour convoquer une assemblée générale. Or 17 clubs sur 24 ont signé une pétition pour réclamer cette assemblée générale extraordinaire. Et, le président dispose d’un mois à compter de la date de dépôt de la requête. Nous avons déposé la requête le 27 avril et la date limite qu’il a, c’est le 27 mai 2021. Une rencontre le plus tôt sera la bienvenue », ont-ils exigé.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: L'hebdomadaire sportif «Abidjan sports» suspendu pour un article «mensonger» sur Sidy Diallo

Ces dirigeants confient qu’une affaire de gros sous est à l’origine de ce remue-ménage au sein de la faitière de la « balle ovale ».

« Pour l’instant, nous ne voulons pas entrer dans les détails. Ce qu’on souhaite, c’est que le président convoque l’AG pour qu’on puisse laver le linge en famille. Mais, s’il refuse cette option, alors la chose sera mise sur la place publique. Et, ce ne sera pas dans leur intérêt, ses compagnons et lui. Nous avons des preuves matérielles en notre possession », ont-ils prévenu.