Home Sports Triste première pour Mbappé

Triste première pour Mbappé

Triste première pour Mbappé
Triste première pour Mbappé

S’il a retrouvé le chemin des filets, dimanche à Nice (0-3), Kylian Mbappé n’a plus marqué dans le jeu avec le PSG depuis début mars.

« C’est impressionnant. Ce qu’il a fait, ce n’est pas facile et ce n’est pas normal. Il a fait un très bon match. Je n’en attendais pas trop mais il a vraiment montré qu’il fait toujours la différence pour nous.» Thomas Tuchel ne tarissait pas d’éloges au sujet de Kylian Mbappé après la victoire 3-0 remportée par le PSG à l’Allianz Riviera. Et si les champions de France, successivement battus par Lens et Marseille puis pénibles vainqueurs de Metz pour leurs trois premières sorties de la saison, ont retrouvé de leur superbe à Nice, ils le doivent effectivement au champion du monde tricolore.

Lire aussi:   Diamond League : Ta Lou se blesse et out jusqu’en 2017, Méité Ben en or

Intenable dans son couloir gauche, l’ancien Monégasque, qui revenait pourtant de deux semaines d’arrêt en raison de son test positif au coronavirus en marge du rassemblement de l’équipe de France, a fait vivre l’enfer à la défense niçoise en général et à Yusuf Attal en particulier. Le Français a au final provoqué le penalty qu’il a lui-même transformé pour ouvrir le score puis été à l’origine du deuxième but signé Angel Di Maria grâce à une frappe mal repoussée par Walter Benitez.

Des circonstances atténuantes

Kylian Mbappé n’a pas tout réussi pour autant, le Français pêchant parfois par un certain excès d’individualisme comme lorsqu’il oublia de servir un Mauro Icardi idéalement placé. Dans la lignée de ses prestations lors du Final 8, le Français a également encore connu un certain déchet devant le but, ratant en effet plusieurs occasions nettes. Des ratés qui valent à Kylian Mbappé une statistique peu flatteuse: il n’a plus marqué dans le jeu depuis six matches, sa dernière réalisation si l’on ne prend pas en compte le penalty inscrit face aux Aiglons remontant au match de Coupe de France face à Lyon, le 4 mars dernier. Jamais depuis son arrivée au PSG à l’été 2017, le prodige de Bondy n’avait connu une telle disette.

Lire aussi:   City croît à un complot de la part du Barça, Madrid, PSG et Bayern

L’attaquant parisien a néanmoins quelques circonstances atténuantes. Sa série noire a en effet commencé à l’occasion du match retour de Ligue des champions face au Borussia Dortmund au cours duquel, a peine rétabli d’une mauvaise grippe, il avait dû se contenter d’une entrée en jeu au cœur de la deuxième période alors qu’il revenait tout juste d’une grippe persistante. Allaient suivre, coronavirus obligé, une pause forcée de plus de quatre mois et pour son match de reprise une sévère blessure à la cheville suite à un tacle de Loïc Perrin. S’il a finalement été rétabli à temps pour disputer le Final 8 de la Ligue des champions, c’est à court de rythme et avec une cheville encore souffreteuse qu’il a disputé les trois matches à Lisbonne. Une grippe, une entorse puis donc le coronavirus…

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : L’artiste Nst Cophie’s, créateur du «Zôgôda Nzué», est décédé ce dimanche

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here