HomeSportsRonaldo, la grande promesse

Ronaldo, la grande promesse

Ronaldo, la grande promesse
Ronaldo, la grande promesse

Encore buteur samedi à 36 ans, Cristiano Ronaldo ne veut pas entendre parler de déclin.

Si Zlatan Ibrahimovic aime se comparer à Benjamin Button, que dire de Cristiano Ronaldo ? Après avoir célébré cette semaine son 36e anniversaire, le Portugais a fait ce qu’il sait faire de mieux samedi: marquer, et placer la Juventus sur la voie du succès contre la Roma (2-0). La statistique a beaucoup circulé: c’est le 300e but marqué par « CR7 » depuis qu’il passé la barre des 30 ans.

Clairement, le temps n’a pas d’emprise sur le quintuple Ballon d’Or. Cette saison, il en est à 22 buts à 23 matches, plus fort que jamais. Et il ne compte pas s’arrêter là. C’est le sens du message qu’il posté samedi, avant le match contre Rome, à l’occasion de son anniversaire.

Lire aussi:   People: les fans de Wizkid humilient Davido

Toujours à 100%

Voici ce qu’a écrit CR7: « 36 ans, incroyable! On a l’impression que tout a commencé hier, mais ce voyage est déjà plein d’aventures et d’histoires à retenir. Mon premier ballon, ma première équipe, mon premier but … Le temps passe vite! De Madère à Lisbonne, de Lisbonne à Manchester, de Manchester à Madrid, de Madrid à Turin, mais surtout, du fond de mon cœur au monde … j’ai donné tout ce que j’ai pu, je ne me suis jamais retenu et j’ai toujours essayé de fournir la meilleure version possible de moi. En retour, vous m’avez donné votre amour et votre admiration, votre présence et votre soutien inconditionnel. Et pour cela, je ne pourrai jamais assez vous remercier. Je n’aurais pas pu me passer de vous. »

« Alors que je fête mes 36 ans et mes 20 ans en tant que footballeur professionnel, je suis désolé de ne pas pouvoir vous promettre 20 ans de plus, a-t-il poursuivi. Mais ce que je peux vous promettre, c’est que tant que je continuerai, vous ne recevrez jamais moins de 100% de ma part! » Connaissant l’animal, c’est tout sauf une promesse en l’air. Un Ronaldo en bout de course à 10 buts en 30 matches sur une saison, ce n’est pas envisageable pour lui.

Lire aussi:   United fait les yeux doux à Pizzi