Home Sports Quitter le cocon familial n’est toujours chose aisée

Quitter le cocon familial n’est toujours chose aisée

Quitter le cocon familial n'est toujours chose aisée
Quitter le cocon familial n'est toujours chose aisée

Quitter le cocon familial n'est toujours chose aisée

Quitter le cocon familial n’est toujours chose aisée

Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong ont quitté Amsterdam comme deux futurs grands noms du football mondial. Cependant, aucun des deux n’a pour le moment réussi à répondre totalement aux attentes.

Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong ont été deux des grands acteurs du sublime parcours de l’Ajax Amsterdam en Ligue des Champions la saison passée et sont le reflet des idées transmises par Johan Cruyff. Ces performances leur ont d’ailleurs permis de faire le grand saut et de s’engager avec deux des meilleures équipes du monde.

Le FC Barcelone n’a pas traîné et a officialisé l’arrivée de De Jong en début d’année pour la somme de 75 millions d’euros. Les Catalans ont aussi tenté le coup de Ligt, mais Mino Raiola, agent du défenseur central, a opté pour la Juventus et son joueur l’a suivi.

Lire aussi:   Football/CAN Gabon 2017: Le Burkina, premier pays qualifié pour les demi-finales après une victoire (2-0) face à la Tunisie

Les 120 millions d’euros de la clause d’Antoine Griezmann et la possibilité de rapatrier Neymar ont empêché le club catalan de lutter jusqu’à la fin pour le jeune défenseur de l’Ajax. De Ligt a finalement atterri à Turin pour 75 millions d’euros, plus dix millions de bonus.

Restait à voir quels allaient être les résultats de ce gros investissement financier sur le terrain. Ernesto Valverde, lors du premier match de Liga, avait titularisé Frenkie de Jong au poste de Sergio Busquets, qui a vu tout le match depuis le banc de remplaçant.

Malgré la défaite et la sensation d’instabilité de l’équipe, le Txingurri a fait confiance au Néerlandais face au Betis où, positionné sur la gauche, de Jong n’était pas très à l’aise. Face à Osasuna, le milieu de terrain a d’abord eu du mal avant de montrer un meilleur visage en deuxième période après un repositionnement.

Lire aussi:   Les Unes des journaux sportifs en Espagne du 12/01/2020

Au-delà des mauvais résultats, la situation d’Ivan Rakitic crée une certain nervosité. Le Croate a justement perdu sa place au profit de De Jong, qui n’a pas encore totalement trouvé la sienne.

Son ami Matthijs de Ligt n’est pas dans une meilleure situation à Turin. Maurizio Sarri n’a pas hésité à mettre sa nouvelle recrue sur le banc lors du premier match officiel de la Juventus. Le défenseur central, surpris, n’avait pas caché son mal-être. « Je ne m’attendais pas à être remplaçant, mais je l’accepte« .

Caprice du destin, une blessure de Giorgio Chiellini a ouvert les portes du onze départ à De Ligt. Face à Naples, pour son baptême de feu, le jeune central n’a pas montré l’assurance qui était la sienne à l’Ajax.

Lire aussi:   L'agent de Sensi a pris la direction de Barcelone

Un but contre-son-camp de Koulibaly a finalement donné la victoire aux Juventini, mais de Ligt a été impliqué sur deux des trois buts du Napoli. Le Néerlandais n’était pas au marquage de Manolas sur le premier but et Lozano s’en est facilement défait sur le deuxième. 

Si personne ne doute du potentiel de Matthijs de Ligt et Frenkie de Jong, le début de saison en dents de scie des deux Hollandais démontre qu’il n’est pas toujours très simple de quitter le cocon familial. Un temps d’adaptation est nécessaire, même quand on s’appelle de Jong et de Ligt.

Quitter le cocon familial n’est toujours chose aisée

Source: Be Soccer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here