HomeSportsMontagnes russes au Santiago Bernabeu

Montagnes russes au Santiago Bernabeu

Montagnes russes au Santiago Bernabeu
Montagnes russes au Santiago Bernabeu

Montagnes russes au Santiago Bernabeu

Montagnes russes au Santiago Bernabeu

Les supporters ont ri, ont chanté, ont eu peur et ont explosé de joie. Le Real Madrid s’est offert une victoire importante contre son dauphin, grâce à une grosse première période. Malgré les frayeurs en seconde période, les hommes de Zidane ont décroché trois points.

Le Real Madrid se devait de gagner contre son dauphin pour consolider sa place de leader du classement de Liga. Et le Santiago Bernabeu fut témoin d’un grand spectacle.

Avec un Dani Carvajal sur le côté droit pour remplacer Marcelo, et Alphonse Areola dans les cages à la place de Courtois, toujours malade, le Real de Zizou voulait oublier son nul amer du mardi en Ligue des champions.

Les hommes de Zinédine Zidane ont réalisé une très grosse première période contre un Grenade qui était tout simplement éteint, et qui ne proposait aucun jeu devant les cages d’Areola.

Lire aussi:   L'unique victoire de Levante à domicile face au Real Madrid

Le premier but madrilène arrive d’ailleurs dès la 2nde minute de la rencontre. Karim Benzema, meilleur buteur de Liga, ouvre le score d’un intérieur du pied gauche après un centre de Bale au second poteau.

Tout au long de la première mi-temps, les Merengue dominent totalement le jeu sur la pelouse du Bernabeu. Quelques secondes avant la mi-temps et après la triste sortie de Toni Kroos sur blessure, c’est Eden Hazard qui fait exploser de joie les supporters.

Le Belge débloquait son compteur à la 45e minute. Le joueur avait réalisé une première mi-temps moyenne mais a pu compter sur un très bon Fede Valverde pour lui envoyer un ballon contré vers l’avant. Le Belge double les défenseurs et envoie le ballon dans les filets d’un ballon lobé au-dessus du gardien andalou, Rui Silva.

Lire aussi:   Zidane ne veut pas de faux pas avant la trêve internationale

Après le retour des vestiaires, le Real montre ce même visage entreprenant, et Luka Modric trouve l’inspiration. Le croate fait ce qu’il aime le plus, contrôle, puis frappe surpuissante qui finit en pleine lucarne opposée de Rui Silva, totalement impuissant sur ce coup de pied du droit.

La peur vient après pour les supporters du Real Madrid. Après une sortie moyenne d’Alphonse Areola, le gardien fait une boulette dans sa surface à la 68e minute. Areola frappe dans la cheville de Carlos Fernandez au lieu de frapper dans le ballon et l’arbitre n’hésite pas à sortir un jaune et à siffler penalty. S’il se couche du bon côté, le gardien français ne parvient pas à arrêter le ballon sur le penalty de Machis. Et c’est 10 minutes plus tard que le Real Madrid encaisse le second but.

Lire aussi:   Abidal tire encore les oreilles de Dembélé

Duarte profite de la vague de motivation de Grenade pour inscrire le second but des Andalous. Le joueur devance Varane dans la surface et avant le ballon au fond des cages du Real Madrid. Madrid se fait peur mais les Merengue ne perdent pas leur ambition, et multiplient les frappes devant les cages de Rui Silva, jusqu’au but de James Rodriguez à la 93e minute de jeu.

Le Real Madrid a encore des choses à corriger, mais s’offre trois points précieux grâce à une bonne attitude des hommes de Zidane.

Montagnes russes au Santiago Bernabeu

Source: Be Soccer