HomeSportsMbappé est bel et bien monstrueux

Mbappé est bel et bien monstrueux

Mbappé est bel et bien monstrueux
Mbappé est bel et bien monstrueux

Alors qu’il a récemment fêté son 22e anniversaire et disputé son 200e match en club, Kylian Mbappé affiche toujours des statistiques hors norme.

Kylian Mbappé a sans doute vu d’un bon œil le passage à la nouvelle année. Il était en effet temps que 2020 se termine pour le PSG comme pour son attaquant vedette. Malgré le quadruplé sur la scène hexagonale et la finale de la Ligue des champions, l’année aura en effet été difficile pour l’ancien Monégasque. Aussi bien physiquement que psychologiquement. La faute aux cadences infernales auxquelles ont été soumis les Parisiens depuis le début de l’été. Le prodige de Bondy a beau avoir connu une incroyable disette en Ligue des champions, il n’en a pas moins encore inscrit 27 buts cette année et soigné des statistiques toujours aussi bluffantes.

Lire aussi:   Mondial-2019 : Conquête, défense et talent, le leit-motiv des Springboks

A 22 ans et après désormais 201 matches en club, Kylian Mbappé totalise en effet 130 buts avec Monaco puis le PSG. Et la comparaison avec Lionel Messi et Cristiano Ronaldo est des plus flatteuses. Au même âge, l’Argentin venait de boucler sa cinquième saison au Barça et devait se contenter de 80 buts à son compteur et ce malgré un dernier exercice à 38 pions. Le natif de Rosario tient plus la distance si l’on prend en compte ses 200 premiers matches avec le Barça au cours desquels il avait en effet signé 127 buts.

Lire aussi:   Triste première pour Mbappé

La comparaison avec Cristiano Ronaldo est encore bien plus édifiante. A 22 ans, le Portugais n’affichait en effet que 55 buts avec le Sporting puis Manchester United. Et c’était tout aussi peu glorieux si l’on s’arrête aux 200 premiers matches disputés par le quintuple Ballon d’or puisque le natif de Funchal ne comptait là que 42 réalisations. Des statistiques qui en disent long sur le début de carrière tonitruant de l’attaquant parisien.

Lire aussi:   Cavani risque gros après un message raciste