HomeSports« Mbappé a parfois besoin d’être recadré »

« Mbappé a parfois besoin d’être recadré »

"Mbappé a parfois besoin d’être recadré"

L’ancien international français n’a pas aimé l’attitude qu’a affichée Kylian Mbappé lors de la deuxième période contre la Bulgarie.

Alors qu’il avait été séduisant contre le Pays de Galles, Kylian Mbappé a livré une copie moins convaincante lors du deuxième et dernier match de préparation de l’équipe de France. Contre les Bulgarie, l’attaquant du PSG a beaucoup vendangé et il s’est aussi distingué par quelques mauvais choix de passes en seconde période. Des choix que lui a indirectement reprochés son coéquipier Olivier Giroud.

D’après une information qui circule dans la presse ce jeudi, Mbappé s’est agacé en interne des propos qu’a tenus l’attaquant de Chelsea. Mais, beaucoup d’observateurs estiment que les remarques en question étaient légitimes. C’est le cas de Franck Sauzée, le consultant de L’Equipe TV.

Lire aussi:   Assemblée générale extraordinaire: La Fif va se prononcer

L’ancien international français (39 capes) a jugé que Mbappé oublie parfois l’esprit du jeu. « Quand Benzema est sorti, j’ai eu la sensation que Mbappé voulait endosser un costume qui n’était pas forcément de sa taille. Ce n’était pas une question de rôle mais d’attitude. Parfois, et même en étant Mbappé, il a besoin d’être recadré », a-t-il déclaré.

« Mbappé est tombé dans la facilité »

Sauzée a par ailleurs donné raison à Olivier Giroud, en notant que le jeu des Bleus a été moins fluide offensivement lorsqu’il est entré en jeu à la place de Karim Benzema. « Olivier a ressenti plus que nous sur ce qu’on a pu voir, a-t-il souligné. La première période des Bleus a été aboutie. On a cherché à jouer constamment avec Karim Benzema, notamment Kylian Mbappé. Et parfois même contre le cours du jeu. C’était trop ! Il fallait plus se doser. Et en deuxième ça été différent. Mbappé est entré dans la facilité, cela a nui à notre jeu et c’est ce qui a fait que Giroud s’est senti inutile dans ses appels ».

A noter que Didier Deschamps a réagi dès la fin du match à cette mini-polémique. Le sélectionneur tricolore a indiqué que Mbappé n’était pas à blâmer, car le profil de Benzema diffère totalement de celui de Giroud. Il ne faut pas stigmatiser sur Kylian ou qui que ce soit. J’ai parlé à Kylian à la mi-temps aussi. « Olivier n’a pas le même profil que Karim. Il a une position plus axiale, de pivot. Alors qu’en première mi-temps, les trois pouvaient permuter et se retrouver dans n’importe quelle zone. S’ils font une action individuelle alors qu’ils auraient pu faire une passe, c’est le jeu qui leur impose. C’est à eux de choisir », a confié le coach français.

Lire aussi:   Exclusif France : Gon quitte enfin l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, voici sa nouvelle destination