HomeSportsLiverpool: Le coup de gueule de Klopp !

Liverpool: Le coup de gueule de Klopp !

Liverpool: Le coup de gueule de Klopp !
Liverpool: Le coup de gueule de Klopp !

Agacé de compter les blessés depuis le début de la saison, Jürgen Klopp monte une nouvelle fois au créneau et souhaite, pour le bien de ses joueurs, un ajustement des règles de la part de la Ligue.

Jürgen Klopp est inquiet de voir, depuis le début de la saison, son infirmerie se remplir match après match. Il dénonce les conditions en Premier League. Que ce soit le calendrier, les diffuseurs ou encore la règle des cinq changements, la ligue anglaise campe sur ses positions. Le coach des Reds s’est confié au Daily Mail sur ce qu’il estime être des aberrations. Même si le FC Liverpool n’est pas le seul club impacté par ses conditions, il n’en demeure pas moins que les Reds, soutenus corps et âme par leur entraineur allemand, doivent composer sans la moitié de leurs titulaires, blessés. Certains évoquaient même une saison terminée pour le pilier de la défense des Reds, Virgil Van Dijk. Heureusement, ce vendredi, le défenseur hollandais a rapporté au Daily Mail qu’il se trouvait actuellement en phase de rééducation, une période qui serait moins longue que prévue. Enfin une nouvelle encourageante pour Jürgen Klopp.

Lire aussi:   "Je n’en ai jamais assez"

Seulement, à l’instar de nombreux coachs en Angleterre, Klopp demande une réaction de la part de la Ligue notamment sur la règle des trois changements toujours inchangée ainsi que sur le calendrier : « Nous nous sommes battus pour une pause hivernale en saison normale. Une semaine après la période la plus intense de la saison. Une semaine où vous n’avez pas à penser au football, ni à vous entraîner, ni à vous lever le matin et à vous demander : « Comment vais-je jouer ce soir ? » Nous nous sommes battus si dur pour avoir une semaine de moins. Mais ce n’est pas une saison normale. C’est maintenant une saison de quatre semaines plus courte mais avec le même nombre de matches. C’est une période très spéciale, non seulement pour le football mais pour le monde entier. Nous devons tous creuser et nous battre dur pour y arriver. Dans le football, c’est comme ça. Il semble que le monde entier ait changé, mais les deux choses qui sont restées comme avant sont le calendrier de la Premier League et les trois changements. »

Lire aussi:   Wijnaldum n’exclut rien pour son futur

« Pour les joueurs »

Les autres championnats l’ont fait. Les D2, D3 et D4 anglaises ont adopté cette règle dans la semaine, seule la Premier League campe sur ses positions et refuse aux clubs l’autorisation des cinq changements. Habitué à lutter pour défendre ses joueurs, le coach allemand se sait aussi soutenu par les autres entraineurs exerçant en Premier League. Il dénonce alors l’urgence de réagir, non pas pour les clubs mais pour les joueurs : « Avant la saison, certaines personnes pensaient que ce serait un avantage pour nous. Mais ce n’était jamais la question d’avoir un avantage. Tous les autres pays l’ont fait. En Italie, la Juventus, l’Inter Milan, ils ont les plus grandes équipes, mais les autres clubs ont quand même dit :  » Nous avons besoin de cinq changements. » (…) Hier, six managers ont changé d’avis. Nous en avons besoin. Pour les joueurs, pas pour les clubs. Les mois de décembre et janvier en saison normale sont brutaux. »

Lire aussi:   Les Reds arrachent le nul dans le derby

Sa préoccupation principale est le bon rétablissement de ses joueurs et lorsqu’on le questionne sur les objectifs de la saison et la possibilité de remporter le titre, la réponse de Klopp, désabusé, se veut réaliste : « Désolé de dire ça mais je m’en fous en ce moment. Il ne semble pas possible que quelqu’un obtienne 100 points ou plus. En cette saison ? Quatre semaines plus courtes ? Même quantité de matches ? Je ne pense pas que ce soit possible. Même 87 points, cela apparaît tellement loin ». On l’aura compris, en cette période compliquée, les coachs de toute la planète se creusent la tête afin d’aligner une équipe la plus cohérente possible. Seulement dans le championnat réputé le plus physique, si aucun ajustement n’est mis en place, peu de joueurs termineront la saison debout.