Home Sports Ligue des champions africains L’Asec signe son retour dans les phases de...

Ligue des champions africains L’Asec signe son retour dans les phases de poules

L’Asec Mimosas n’avait plus disputé les phases de poules de la Ligue des champions de la CAF depuis 2008. Huit ans après, les Mimos signent leur retour dans cette cour des grands. Les Jaunes et noirs ont arraché le mercredi 20 avril 2016, aux dépens du Al Ahly de Tripoli. Après avoir battu le représentant libyen (2-0) à Abidjan, lors du match aller des 8e de la finale, Zakri Yannick, Goua Marc et leurs camarades sont allés limiter les dégâts à Tunis en s’inclinant (1-2), à Tunis pour le match retour. Le seul but de l’Asec a été inscrit par Zakri Krahiré Yannick, à la 38e minute. Il égalisait pour l’Asec, alors les Mimos étaient menés depuis la 25e minute (0-1). A la 84e minute, les Libyens obtiendront un penalty qu’ils transformeront (1-2). Mais, avec le but de Zakri Yannick, ajouté aux deux buts du match aller, le Al Ahly devait maintenant inscrire 4 buts pour se qualifier. Soit, l’emporter avec trois buts d’écart. C’était quasiment mission impossible face à une formation de l’Asec déterminée à retrouver la phase de poule de cette Ligue des Champions, un niveau qu’ils n’avaient plus réussi à atteindre depuis 2008. Aux dernières tentatives, en 2011, l’Asec avait été éliminée en 8e de finale par la Wydad Athletic Club (WAC) de Casablacanca. Les Mimos avaient alors été reversés en Coupe de la Confédération. Parlant justement du WAC, il vient de créer la sensation en éliminant le TP Mazembé de la Ligue des Champions. Les Corbeaux de Lubumbashi n’ont pas pu refaire leur retard sur le représentant tunisien au match-aller. Les Marocains sont parvenus à arracher un match nul (1-1) en RDC, après leur victoire (2-0) à domicile. Le TP Mazembé ne disputera donc pas les ph ases de poule de la C1. Assalé Roger et les siens joueront néanmoins un match de barrage, en vue d’un reversement en Coupe de la Confédération.

J H K

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here