Home Sports Les clubs de la Premier League déclarent la guerre à Newcastle !

Les clubs de la Premier League déclarent la guerre à Newcastle !

Les clubs de la Premier League déclarent la guerre à Newcastle !
Les clubs de la Premier League déclarent la guerre à Newcastle !

À peine passés sous pavillon saoudien, les Magpies font face à la fronde des autres clubs de Premier League. Explications.

Le rachat de Newcastle fait décidément beaucoup parler. Pour rappel, le club du Tyneside est devenu la propriété à 80% du Fonds public d’investissement saoudien (PIF). Et depuis, les Magpies disent faire face à des vents contraires. Sur le terrain, les hommes de Steve Bruce se sont inclinés à domicile face à Tottenham (2-3) sous les yeux de leurs nouveaux patrons, laissant ainsi le club à la dix-neuvième place du classement de la Premier League. Mais ce n’est pas tout.

Lire aussi:   La dichotomie du Real Madrid avec Bale et James

Si la formation chère à Alan Shearer fait les gros titres des journaux anglais en raison des rumeurs alléchantes concernant le mercato, les autres clubs s’organisent en coulisses pour lui mettre des bâtons dans les roues. Car de l’autre côté de la Manche, le feu vert express accordé aux Saoudiens ne passe toujours pas. Hier, la presse britannique indiquait d’ailleurs que plusieurs écuries avaient demandé la démission du président de la Premier League, Gary Hoffman.

Lire aussi:   CHAN 2018 (groupe B): La Côte d’Ivoire éliminée après sa 2e défaite face à la Zambie

Tout pour freiner Newcastle

Aujourd’hui, The Times et Skysports relaient en choeur une information selon laquelle les clubs de Premier League ont organisé hier une réunion en urgence pour contrer les desseins des Magpies. En clair, dix-huit votants sur dix-neuf (seul Manchester City a voté contre) ont voté pour l’interdiction imposée à Newcastle de conclure des accords commerciaux avec des entreprises liées à l’Arabie Saoudite. L’objectif est clair : éviter un enrichissement express et facile des Toons.

Manchester City et le PSG avaient pu passer des accords commerciaux de ce genre, mais les Rouge-et-Bleu avaient toutefois vu leur contrat avec QTA être sévèrement retoqué (il devait rapporter à la base au moins 150 M€ annuels au PSG, ndlr). « Si nous n’avions pas imposé cette interdiction, rien n’aurait pu empêcher Newcastle de signer un contrat de naming à 100 millions de livres. Et ils auraient ensuite pu utiliser cet argent pour recruter des joueurs », a confié un dirigeant de la PL à Skysports. Ambiance…

Lire aussi:   Les différences de points au sommet des grands championnats

 

Footmercato

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here