HomeSportsLe coup de gueule monumental de Klopp

Le coup de gueule monumental de Klopp

Le coup de gueule monumental de Klopp
Le coup de gueule monumental de Klopp

Après le match nul de Liverpool à Brighton (1-1), Jurgen Klopp a passé sa colère sur le diffuseur de la rencontre, responsable selon lui de la blessure de James Milner. Et il s’en est ensuite pris… à l’entraîneur de Sheffield.

Liverpool a perdu deux points ce samedi sur la pelouse de Brighton (1-1), suite à un penalty signalé par la VAR dans le temps additionnel. Mais ce n’était pas contre l’arbitrage que Jurgen Klopp était particulièrement remonté. Le manager des Reds garde surtout en travers la gorge la nouvelle blessure d’un de ses joueurs, James Milner, touché à la cuisse, et qui va rejoindre Van Dijk, Alexander-Arnold, Thiago Alcantara & Co à l’infirmerie.

Selon lui, la blessure de Milner est due à l’horaire de la rencontre, choisi par le diffuseur. « Félicitations, a ironiquement lancé Klopp à l’envoyé spécial de BT Sport, quand celui-ci l’a interrogé sur Milner. Les ischio-jambiers, quelle surprise. (…) Je ne sais pas combien de fois je vais devoir le dire, mais c’est vous (BT Sport) qui avez choisi qu’on joue à 12h30. Après avoir joué mercredi (en Ligue des champions), c’est très dangereux pour les joueurs de jouer à 12h30. »

Ce n’est pas la première fois que Klopp dénonce les cadences infernales qui « tuent les joueurs », selon lui. Dans son intervieux d’après-match, qui aura duré huit minutes (!), le manager allemand s’est lâché. Et il a aussi pesté contre le fait que la Premier League soit le seul grand championnat à ne pas avoir autorisé les cinq changements. A cause, d’après Klopp… de Chris Wilder, l’entraîneur de Sheffield United.

Lire aussi:   Kanté a redonné de l'espoir à Chelsea face à Liverpool

« J’ai été suffisamment idiot… »

« Demandez à Chris Wilder comment on peut éviter les blessures, a pesté Klopp. On a eu une discussion entre managers, la semaine dernière. Je crois qu’on était 15-5 ou 16-4 en faveur des cinq changements. Chris Wilder dit que je suis égoïste. Ce qu’il a dit montre que c’est lui qui est égoïste. Aujourd’hui, si j’ai cinq changements, je sors Robertson et je fais rentrer Tsimikas. Pas pour améliorer l’équipe, mais pour sauver Robertson ! »

Après ce coup de gueule sur BT Sport, Klopp a semblé regretter certains de ses propos, en répondant cette fois à la BBC. « J’ai été suffisamment idiot pour tomber dans son piège en lui donnant les gros titres qu’il voulait », a enragé l’ancien coach de Dortmund. Klopp a précisé qu’il n’était pas contre le fait de jouer le samedi après avoir joué le mercredi, ce qui est inévitable, mais il ne veut plus du 12h30 (13h30 en France), qui sera encore imposé à ses joueurs en décembre, trois jours après un gros match contre Tottenham le mercredi soir.

Lire aussi:   La Juventus insistera pour s'attacher les services de Savic

En revanche, sa colère contre Wilder n’est pas retombée. « Le football est dirigé par d’autres gens, et la Premier League est dirigée par Chris Wilder. Il peut décider que nous tous n’avons pas besoin des cinq changements parce que Sheffield United n’en a pas besoin. » Fermez le ban.