Home Sports La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu’à Madrid

La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu’à Madrid

La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu'à Madrid
La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu'à Madrid

La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu'à Madrid

La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu’à Madrid

Gabriel Martinelli est presque un joueur fixe dans le onze de Mikel Arteta. Le joueur brésilien a de très bons chiffres et vit sa première année en Premier League. Des chiffres qui ne ressemblent pas à ceux de Vinicius et Rodrygo.

La première perle brésilienne à arriver en Europe fut Vinicius Junior. Le joueur avait commencé en réserve avant de se faire une place dans l’effectif de Solari. Cependant, cette saison, sa flamme s’est éteinte au Bernabeu.

Lire aussi:   "Contrairement à Klopp et Guardiola, j'ai gagné dès ma première année en Angleterre"

À l’âge de 19 ans, Vinicius a un peu de mal à convaincre Zinédine Zidane et a marqué deux buts pour une passe décisive sur les 19 matches auxquels il a participé (8 en tant que titulaire).

Le cas de Rodrygo Goes est un peu différent. Arrivé cette année à Madrid, ses statistiques ne sont pas mauvaises. Six buts et une passe décisive en 16 matches (10 en tant que titulaire). 

Lire aussi:   "Cette championnat peut vous punir en cas de chute"

D’ailleurs, Zidane l’avait préféré à Vinicius pendant un temps. Cependant, le Brésilien semble avoir perdu sa confiance des premiers mois, et son temps de jeu a considérablement diminué dernièrement.

La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu'à Madrid

Et face à cela, Gabriel Martinelli est sur son petit nuage à Londres. Le joueur est arrivé cette année à Arsenal et s’est adapté d’une excellente manière. Arteta sait comment exploiter son potentiel et a fait de lui une de ses meilleures armes.

Le Brésilien a disputé 21 matches (11 en tant que titulaire) à l’âge de 18 ans. Ses statistiques prouvent que les Gunners tiennent un diamant brut entre leurs mains : dix buts et deux passes décisives.

Lire aussi:   Prévention des maladies : Moustapha Mijiyawa du Togo élu président

Il a marqué lors des deux derniers matches d’Arsenal, dont un but contre Chelsea lors duquel il a parcouru tout le terrain avant d’envoyer le ballon dans les filets.

La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu'à Madrid

La jeunesse dorée brésilienne brille plus à Londres qu’à Madrid

Source: Be Soccer

Commentaires Facebook