Home Sports « La Coupe du monde que la Fifa donne est une copie...

« La Coupe du monde que la Fifa donne est une copie »

« La Coupe du monde que la Fifa donne est une copie »
« La Coupe du monde que la Fifa donne est une copie »

Connu pour son franc-parler, Fabio Cannavaro, dans un live Instagram, a fait de grosses révélations sur la FIFA et la Coupe du monde. Le Champion du monde 2006 confie que « la Coupe du monde que la Fifa donne est une copie ».

Ancienne légende italienne, Fabio Cannavaro est très présent sur les réseaux sociaux en cette période de confinement où la plupart des championnats sont à l’arrêt. Dans un live Instagram, l’ancien défenseur de la Real Madrid est revenu sur ses mésaventures, surtout celle de la Coupe du monde 2006. Alors capitaine de la Squadra Azzura, Cannavaro avait eu l’immense honneur de soulever le sacre décroché par l’Italie cette année-là. Mais dès leur arrivée à Rome pour fêter le titre avec leur public, le trophée de la Coupe du monde s’est brisé, raconte l’ancien joueur. Heureusement pour lui et pour la FIFA d’ailleurs, le trophée est une simple copie.

Lire aussi:   Martin Camus Mimb démontre pourquoi il ne faut pas soutenir les médias menacés de fermeture par le Minat

« La coupe qu’ils nous remettent lors de la remise du trophée, celle avec laquelle tu exultes, prends des photos, celle que vous voyez à la télévision, c’est la vraie. Ensuite, un représentant de la FIFA, protégé par des agents de sécurité, arrive avec une valise. Il met le véritable trophée à l’intérieur et te donne ensuite une copie. C’est celle-ci que nous avons cassée », a expliqué Fabio Cannavaro. En fait, par mesure de sécurité, seuls les champions sont autorisés à toucher le véritable trophée. Les autres doivent porter des gants blancs pour poser la main dessus. Depuis le vol du premier trophée de la Coupe du monde remporté par le Brésil, l’instance mondiale du foot a créé plusieurs copies du trophée original qu’il remet aux vainqueurs après la cérémonie solennelle de remise des prix.

Lire aussi:   Mondial 2018: Le Sénégal était déjà mal parti.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here