Home Sports JO Tokyo 2021: une athlète africaine suspendue pour dopage, le jour de...

JO Tokyo 2021: une athlète africaine suspendue pour dopage, le jour de la finale du 100 m

C’est le premier (gros) coup de tonnerre sur ces Jeux Olympiques d’athlétisme. Outsider au titre sur 100m ce samedi, la Nigériane Blessing Okagbare n’en sera finalement pas, ayant été suspendue pour dopage par l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU).

Enorme coup de tonnerre sur le sprint dames ! Alors qu’elle était considérée comme l’une des outsiders du 100m qui sera disputée samedi, dont elle était qualifiée pour les demi-finales après un 1er tour tranquille (11 »05), la Nigériane Blessing Okagbare a été suspendue pour dopage, a indiqué l’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU). Vice-championne olympique du saut en longueur en 2008, la sprinteuse de 32 ans a été contrôlée positive à l’hormone de croissance hors compétition, le 19 juillet.

Lire aussi:   CAN 2019 : L'hôtel qui va accueillir les Eléphants

« L’Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) a suspendu provisoirement Blessing Okagbare du Nigeria avec effet immédiat après le retour positif à l’hormone de croissance d’un prélèvement (…) L’AIU a prélevé l’échantillon de Mme Okagbare lors d’un test hors compétition le 19 juillet« , écrit l’AIU dans un communiqué. Interrogé par l’AFP, le gendarme antidopage de l’athlétisme n’a pas souhaité préciser si le test avait été effectué au Japon ou dans un autre pays.

Lire aussi:   Les compos probables du match de Premier League entre Manchester United et Liverpool

Techniquement, l’échantillon étant prélevé par l’AIU, il n’a pas pu l’être sur un site olympique, responsabilité de l’ITA (Agence de contrôles internationales). Elle est la première athlète déclarée positive sur la période olympique des Jeux de Tokyo. Okagbare était la sensation de cette année sur le 100m dames et une immense outsider derrière les favorites jamaicaines après ses 10»63 (non-homologués certes) réalisées lors de ses championnats nationaux il y a quelques semaines.

BWT

Lire aussi:   "City est bien trop bon pour pleurer après une décision arbitrale"

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here