HomeSportsJames Rodriguez, le terrible coup de sang

James Rodriguez, le terrible coup de sang

James Rodriguez, le terrible coup de sang
James Rodriguez, le terrible coup de sang

La situation devient explosive en Colombie où le capitaine James Rodriguez n’a pas hésité à en venir aux mains avec un coéquipier.

Les Cafeteros sont sur les nerfs. La faute à des résultats calamiteux sur le front des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Battue à domicile 3-0 lors de la 3e journée, la Colombie a complètement sombré, mardi, lors de son déplacement en Equateur. Plombés par un début de match catastrophique, les Colombiens ont encaissé un terrible 6-1 et pointent à la septième place du classement.

Lire aussi:   Un ‘’gnambro’’ tué, le patron de la gare arrêté . Un policier blessé, hier

L’ambiance est des plus tendues et les dernières révélations de la presse colombienne en apportent une nouvelle preuve. A en croire différents médias locaux, une bagarre a ainsi eu lieu entre plusieurs joueurs en marge de la claque reçue en Equateur. Si les versions diffèrent, il semble acquis que James Rodriguez, capitaine de la sélection, est l’un des belligérants. Il en serait venu aux mains soit avec Jefferson Lerma (Bournemouth), soit avec Luis Muriel (Atalanta).

Lire aussi:   Championnat national de Rugby 2015-2016 : TBO encore champion

Le démenti de James Rodriguez

Face à la polémique suscitée par ces révélations, le milieu offensif d’Everton a néanmoins fermement démenti toute implication dans une quelconque altercation. « Tant dans le vestiaire que dans ma vie personnelle, j’ai d’excellentes et respectueuses relations avec chacun de mes coéquipiers, a-t-il assuré dans un communiqué. Je demande à chacun de ne pas sombrer davantage dans la désinformation et les calomnies. Les responsables et les créateurs de ces fausses histoires ont l’intention de créer de la discorde et du chaos en s’attaquant à mon nom, et je ferai appel à la justice si nécessaire.»

Un démenti qui ne suffira pas à apaiser les tensions. A en croire la presse colombienne, les Cafeteros traversent une crise sans précédent. La faute aux dissensions au sein de la sélection qui opposent deux clans. Lassé par la situation, Carlos Queiroz aurait présenté sa démission, laissant à la fédération décider de son sort.

Lire aussi:   CAN 2019 : Pépé veut écrire son histoire avec les Éléphants