Home Sports En colère, Villas-Boas ironise sur Guardiola

En colère, Villas-Boas ironise sur Guardiola

En colère, Villas-Boas ironise sur Guardiola
En colère, Villas-Boas ironise sur Guardiola

André Villas-Boas est apparu particulièrement agacé en conférence de presse à l’issue de la nouvelle défaite concédée par l’Olympique de Marseille en Ligue des champions, Manchester City venant l’emporter 3-0 au Vélodrome.

Les Marseillais ont passé une nouvelle soirée difficile, mardi, en Ligue des champions. Opposé à Manchester City à l’occasion de la 2e journée de la phase de poules, l’Olympique de Marseille s’est en effet lourdement incliné sur sa pelouse (0-3), apparaissant totalement incapable de rivaliser avec les Citizens. De quoi confirmer le gouffre qui sépare le club olympien des grands d’Europe. Florian Thauvin l’a d’ailleurs admis sans peine, affirmant que l’OM n’était pas au niveau.

Lire aussi:   Lionel Messi à Manchester City: voici l’opération pour contourner le fair-play financier

Interrogé en conférence de presse, André Villas-Boas était sur la même ligne, ne manquant pas de rappeler la différence de moyen entre Manchester City et l’Olympique de Marseille, apparaissant agacé comme rarement face aux questions sur les choix tactiques très défensifs des Phocéens contre les vice-champions d’Angleterre. «City, c’est City… Ils ont aussi dépensé un milliard en cinq ans. C’est une équipe qui joue très bien, qui a un coach qui est un phénomène. Il a toujours joué sur la possession du ballon. Malheureusement, Marseille n’a pas d’argent pour faire venir Guardiola. Si tu as Guardiola ici, un jour tu peux avoir précisément ça à Marseille. Malheureusement, vous avez AVB avec cette tactique et il essaye de faire le mieux possible pour l’équipe», a-t-il ainsi lancé, aussi remonté que fataliste.

Lire aussi:   Rio 2016/Taekwondo: une médaille pour la Côte d’Ivoire en finale

Et le technicien portugais, qui a encaissé, mardi, sa cinquième défaite de rang dans la compétition, de poursuivre sur le même ton, cinglant, face aux questions sur le système mis en place face aux Citizens. «La dernière fois que j’ai tenté quelque chose de différent contre une équipe de ce niveau, on a pris 4-0 et vous m’avez massacré, a-t-il en effet rappelé en référence à la claque reçue au Parc des Princes à l’automne 2019. Tous les choix que je prends, maintenant, sont mauvais… Vous commencez à entrer dans le système, bloc haut, bloc bas… Il ne faut pas abuser, quand même. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here