Home Sports Côte d’Ivoire: Ministère du transport, après la RanHôtel, les agents de...

Côte d’Ivoire: Ministère du transport, après la RanHôtel, les agents de la SIPF grognent contre leur DG, Amadou Koné interpellé

La SIPH mercredi (Ph KOACI)-

©Koaci.com – Mercredi 13 décembre 2017 -Sale temps pour des directeurs qui gèrent les structures sous la tutelle du ministère des transports.

Après la révolte le 5 décembre dernier des agents du RanHôtel contre leur Directeur général de la RanHôtel Hubert Koutouan Koffi suite à des renvois, c’est au tour des travailleurs de la Société Ivoirienne de Gestion du Patrimoine Ferroviaire (SIPF) d’en vouloir à leur premier responsable.

Selon nos informations, la grogne des agents de la SIPF s’expliquerait par le refus de Mr Moustapha Cissé dont-il s’agit, d’appliquer le décret signé en 2015 par le chef de l’Etat , Alassane Ouattara et portant sur l’application de la revalorisation du barème des salaires minima catégoriels conventionnels ainsi que du paiement des arriérés (2015-2017) .

Lire aussi:   L'attaquant de Manchester United Ighalo isolé à cause du coronavirus

Le document stipulait une augmentation salariale de 8% aux agents du secteur du transport. Ainsi donc des structures sous la tutelle du ministère des transports, notamment, la Sotra, le Port, la marine marchande auraient déjà bénéficié de cette mesure.

Ce qui ne serait pas le cas à la SIPF trois ans après la signature du décret et ce par la volonté de l’actuel DG.

Les agents se refuseraient d’engager tout bras de fer avec leur directeur mais interpellent leur ministre de tutelle Amadou Koné afin que celui-ci use de son autorité pour que Moustapha Cissé applique le décret de 2015,ce qui éviterait tout mouvement d’humeur au sein de la structure à l’approche des fêtes de fin d’année.

Lire aussi:   Taekwondo: avant leur départ pour la Corée, le Général Ouassénan Koné exhorte ses filleuls à défendre le drapeau ivoirien avec les honneurs

Créée par le décret N° 95-582 du 26 juillet 1995, la SIPF a pour mission de :Suivre les infrastructures ferroviaires ainsi que le matériel ferroviaire de l’Etat ; Suivre l’exploitation du service public de transport ferroviaire concédé à SITARAIL ;Suivre les prêts rétrocédés par l’Etat à SITARAIL dans le cadre de la concession ; Faire la promotion de la modernisation et du développement des infrastructures ferroviaires et du service concédé ;Jouer, d’une manière générale, le rôle de mandataire de l’Etat pour toutes les questions concernant le service public de transports ferroviaires ; Assurer en collaboration avec le concessionnaire, des missions de sécurité et de protection de l’environnement.

Lire aussi:   La Ligue 1 ivoirienne de football attire de plus en plus le public (Bilan fédéral)

Nous y reviendrons…

Donatien Kautcha, Abidjan



Une info, contactez nous au +225 08 85 52 93 ou [email protected]

Source : Koaci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here