HomeSportsComité de normalisation à la FIF : Voici enfin la position officielle...

Comité de normalisation à la FIF : Voici enfin la position officielle du gouvernement ivoirien

Comité de normalisation à la FIF : Voici enfin la position officielle du gouvernement ivoirien
Comité de normalisation à la FIF : Voici enfin la position officielle du gouvernement ivoirien

Le ministère des Sports a donné sa position après l’instauration du Comité de normalisation à la Fédération ivoirienne de football.

La position du ministère des Sports est désormais connue après la mise en place du Comité de normalisation à la Fédération ivoirienne de football (FIF) par la Fédération internationale de football association (Fifa). En marge de la finale du tournoi de la Fraternité, le directeur de cabinet du ministre des Sports a officiellement réagi à cette nouvelle qui ébranle le milieu footballistique ivoirien depuis le 24 décembre dernier. Pour lui, cette immixtion de l’instance mondiale du ballon rond est la résultante des mésententes entre les différents acteurs.

Lire aussi:   FIF: Voici la vérité sur le duo annoncé Drogba - Idriss Diallo

« S’il n’y avait pas eu de querelles en interne, la Fifa ne serait pas venue intervenir pour nous imposer la normalisation. Bien sûr que nous n’avons jamais souhaité cette décision mais elle est arrivée. Il faut faire en sorte que cela ne se répète plus jamais », a-t-il indiqué. Ce collaborateur du ministre Paulin Danho espère que l’installation de cette administration provisoire à la tête du sport-roi ivoirien permettra de faire table rase du passé afin d’amorcer un nouveau départ. Car selon lui, l’échéance capitale de l’organisation de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations 2023 en terre ivoirienne devrait se faire sous le sceau de l’unité retrouvée au sein de la grande famille du football ivoirien.

Lire aussi:   Emmanuel Eboué : « que les gens arrêtent de dire que Drogba m’a aidé »

« Qu’on profite de cette normalisation pour recréer la fraternité et taire toutes nos querelles. Nous allons organiser la CAN et il faut qu’avant cela nous soyons tous soudés. Beaucoup de choses ont été entendues pendant cette crise. La Fifa vient de nous donner l’opportunité de laver ce linge sale définitivement de telle sorte que notre football repose sur des fondements majeurs », a ajouté François Allah Yao. En dépit de cette prise de position de la tutelle, la Fédération ivoirienne de football, dans un communiqué de Sam Etiassé, directeur exécutif, s’est engagée à saisir le Tribunal arbitral du sport pour contester cette décision à « caractère fallacieux et impertinent » de Gianni Infantino et soutenue par la Confédération africaine de football (CAF).

Lire aussi:   Les Unes des journaux sportifs en Espagne du 30 mars 2020

Générations Nouvelles