Home Sports COCAN 2023: nommés, Dao Gabala et Jacques Anouma finalement évincés

COCAN 2023: nommés, Dao Gabala et Jacques Anouma finalement évincés

COCAN 2023: nommés, Dao Gabala et Jacques Anouma finalement évincés
COCAN 2023: nommés, Dao Gabala et Jacques Anouma finalement évincés

Suite aux différents débats qui faisaient rage au sujet de la gestion du Cocan, le premier ministre Patrick Achi a reçu hier mercredi 13 octobre 2021 à la Primature, le ministre de la Promotion des Sports et du développement de l’Économie Sportive, ainsi que le Président du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN Côte d’Ivoire 2023), François Albert Amichia, pour dit-il trouver une solution au problème qui les lie.

Hier mercredi 13 octobre, le ministres Danho Paulin et le président Amichia François Albert ont été reçu par le premier ministre Patrick Achi, au menu de cette rencontre, la résolution du conflit qui fait suite à la nomination, par le ministre Danho Paulin de nouveaux membres du COCAN 2023 qui n’aurait pas rencontré l’assentiment du président Amichia.

Lire aussi:   Fonsinho (ex-attaquant de l'Asec) : « Pourquoi je n'ai pas signé à l'Africa Sports

Pour rappel, le ministre Danho avait rendu publique le 11 octobre dernier, une liste portant nomination de trois personnes dans ladite institution, selon cette note émanant du ministère des sports, Jacques Anouma, Dao Gabala et Henri Kouassi font leur entrée au COCAN 2023 en qualité de vice-presidents, situation qui a créer des tensions entre les deux hauts cadres du sport ivoirien.

Si les camps opposés par leurs opinions avaient déjà commencé à se lancer des invectives face à ce litige, au cours de cette rencontre, le premier ministre Patrick Achi, se voulant impartial et légaliste, n’a eu d’autres choix que d’appliquer les textes en vigueur relatifs au contexte qui les réunissait.

Lire aussi:   Chelsea manœuvre pour Wilfried Zaha

Ainsi, à l’issue de la conciliation du PM, des propositions du ministre Danho Paulin rejetées, ni Jaques Anoma, ni Dao Gabala, ni Henri Kouassi pour les postes de vices présidences. La place du président de la FIF sera réservée jusqu’à l’élection, d’où la démission de Sory Diabaté. Le secteur privé fait son entrée avec un poste de vice-président et le ministère des sports, un poste comme l’indique le décret.

Lire aussi:   Un mois sans football

En ce qui concerne les 13 présidents de commissions, L’ambassade Some (Angola) cède sa place à Mme Malékah Mourad-Condé, directrice générale de Côte d’Ivoire Tourisme, la commission transport n’avait plus de président depuis Feh Kesse, il est remplacé par le directeur général de la Sodexam Georges Philippe Ezaley tandis que le nouveau directeur général du Masa M. Patrick Hervé Yapi remplace l’ancien.

 

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here