Home Sports Cameroun : Vers une révolte de certains directeurs de publication contre Baba...

Cameroun : Vers une révolte de certains directeurs de publication contre Baba Danpullo ?

Cameroun : Vers une révolte de certains directeurs de publication contre Baba Danpullo ?
Cameroun : Vers une révolte de certains directeurs de publication contre Baba Danpullo ?

Dans son numéro 135 de ce mardi 25 février 2020, le quotidien Réalités Plus de Paul Nguoré Kindi propose des révélations sur l’affaire qui oppose le vietnamien Nextel à l’industriel camerounais Baba Danpullo.

Baba Danpoullo (c) Droits réservés

Dans cet article parvenu à notre rédaction, notre confrère nos apprend que pour avoir « refusé de céder au pot de vin dans l’Affaire Nextel, une dizaine de journaux de la place avaient été montés pour saboter, injurier, dénigrer et massacrer le Premier ministre Joseph Dion Ngute tout au long de l’année 2019 ».

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de cet article

Parce que le Premier ministre Dion Ngute a refusé de céder au pot de vin dans l’Affaire Nextel, une dizaine de journaux de la place avaient été montés pour saboter, injurier, dénigrer et massacrer le Premier ministre Joseph Dion Ngute tout au long de l’année 2019. Certains Directeurs de publications impliqués dans cette sale besogne sont fâchés et menacent d’aller faire un sitting à la résidence de Baba Danpullo à Yaoundé pour réclamer leurs millions de FCFA.

Au cours de l’année 2019, le tout nouveau Premier ministre du Cameroun faisait pitié à tout le monde. Aussitôt installé le 5 janvier 2019, le chef des chefs Barombi du Sud-Ouest était tabassé dans une dizaine de journaux trois mois plus tard. On pouvait découvrir des titres rocambolesques à la une desdits journaux : Dion Ngute tueur de Nextel ; Dion Ngute bourreau de Baba Danpullo ; Dion Ngute jaloux de la fortune de Baba Danpullo ; Dion Ngute diable, ennemi numéro de Danpullo… que n’a-t-on pas lu à la une de ces journaux contre le PM Chief Joseph Dion Ngute !!! Le chef du gouvernement a été malmené par une presse, dans une affaire, que le Président de la République lui avait demandé de gérer avec beaucoup de tact et de lui en rendre compte. L’affaire oppose l’opérateur économique de renom El Hadj Baba Danpullo aux Vietnamiens, au sujet de Nextel la compagnie de téléphonie

comprendre la haine contre le PM Dion Ngute.

Au premier ministère presque tout le monde le raconte, pour expliquer la diabolisation dont Chief Dion Ngute a été victime en 2019 par certains « journaux prêts à mourir pour 5 francs ». Même les chauffeurs en parlent, et s’en moquent d’ailleurs : « Le PM venait tout juste d’arriver… Le Président Paul Biya lui demande de recevoir les Vietnamiens et les gens de Nextel… Du coup on lui tend un sac des millions… Depuis qu’il a esquivé ce cadeau empoisonné… les gens là ont monté les journaux pour battre Chief Dion Ngue chaque matin… Heureusement qu’il est resté muet, debout et inébranlable… la honte pour ces journalistes-bandits… »

Aux abois les Directeurs de publication annoncent un sitting chez Baba Danpullo

Selon une source crédible puisée à bonne source à Douala, « A chaque parution chaque journal qui tapait le Premier ministre devait percevoir 250 000 FCFA, à verser après 10 numéros ». Ils ont donc « tapé » le Premier ministre pendant 9 mois. Aujourd’hui les Directeurs de publication concernés sont en larme et en colère. Ils crient au scandale d’avoir été dupé. Certains ont perçu 100 000 FCFA par

parution au lieu de 250 000 FCFA, qui serait le vrai taux à verser à chaque fouettard du PM Dion Ngute, selon une source proche de Nextel à Douala. « Non seulement les 100 000 FCFA promis ne nous ont pas été versés entièrement, on apprend que c’était même 250 000 FCFA qu’il devait normalement nous reverser », s’indigne un Directeur de publication trop fâché de l’entourage d’El Hadj Baba Danpullo. L’année 2019 est passée, le reste d’argent ne leur a été pas versé.

Un autre Directeur de publication dévoile ce qui va arriver à Baba Danpullo : « Il va nous voir atterrir chez lui à Bastos… Il nous utilise, mais son entourage bouffe notre argent !! Miiinnce !! Notre argent va sortir sinon on le met à plat ventre devant le PM qu’il nous a dit de chiffonner… C’est quel banditisme ça ! » Drôle de situation que vivent une dizaine de Directeurs de publication qui ont choisi de « chicoter le PM Dion Ngute en 2019 ». Combien reste-t-il à verser à chaque patron de presse sur les nerfs ? C’était exactement combien de francs qu’il fallait verser à chaque DP par parution ? 100 000 ou 250 000 FCFA ? Vrai ou faux que l’entourage de El Hadj Baba Danpullo a jouée mauvais jeu ? Affaire à suivre !

Newsletter :

Lire aussi:   Un journal Canadien ‘massacre’ Paul Biya

Déjà plus de 5000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Je m’inscris

Source : Lebledparle.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook