HomeSportsCAF: 1 milliard de dollars pour les stades, le président Motsepe confirme...

CAF: 1 milliard de dollars pour les stades, le président Motsepe confirme le projet

CAF: 1 milliard de dollars pour les stades, le président Motsepe confirme le projet
CAF: 1 milliard de dollars pour les stades, le président Motsepe confirme le projet

Élu président de l’instance panafricaine le mois dernier, Patrice Motsepe a en effet effectué vendredi un voyage au Maroc et il a réagi par rapport à la promesse d’Infantino faite au football africain. Le président de la CAF confirme le projet d’un milliard de dollars pour la construction de stades modernes en Afrique.

Présent au Maroc en février 2020, le président de la FIFA, Gianni Infantino, avait réalisé une grande promesse pour le football africain. Depuis, malgré la crise sanitaire passée par là, l’argent est bel et bien arrivé dans les caisses de la Confédération africaine de football (CAF). «Nous allons mettre au point une proposition qui mobilisera 1 milliard de dollars pour la construction d’au moins un stade de grande qualité dans chacune des 54 associations membres de la FIFA et de la CAF », avait précisé le dirigeant italien.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire - Gervinho absent contre le Maroc et la France

Et bien le nouveau patron de l’instance africaine entend bien d’entamer ce projet. «Le but essentiel de sa visite était de s’enquérir de l’état d’avancement de l’ambitieux projet de développement des infrastructures de football sur le continent, dont il a confié la charge à M. Fouzi Lekjaa (président de la Fédération marocaine de football et membre du Conseil de la FIFA, ndlr). Ce nouveau projet d’infrastructure évalué à un milliard de dollars américains, doit permettre de changer la physionomie du football africain. Il sera suivi de près par le nouveau président de la CAF», peut-on lire dans le communiqué de l’instance panafricaine.

Lire aussi:   CAF/Côte-d’Ivoire: Jacques Anouma se retire de la course à la présidence

Il faut dire que ce projet s’annonce déjà bien parce qu’il y a certains pays africains qui ne disposent pas d’un stade aux normes pour recevoir à domicile.