Home Sports Borussia Dortmund : Jude Bellingham, le phénomène que la Bundesliga s’apprête à...

Borussia Dortmund : Jude Bellingham, le phénomène que la Bundesliga s’apprête à découvrir

Borussia Dortmund : Jude Bellingham, le phénomène que la Bundesliga s'apprête à découvrir
Borussia Dortmund : Jude Bellingham, le phénomène que la Bundesliga s'apprête à découvrir

Recruté par le Borussia Dortmund contre un chèque de 25M€, Jude Bellingham connaît une ascension fulgurante. Auteur d’une belle saison à Birmingham, le joueur de 17 ans va désormais devoir s’imposer dans une écurie d’une autre dimension. Mais alors pourquoi le BvB a misé sur lui ? Quels sont ses atouts ? Analyse du phénomène Bellingham avant ses débuts en Bundesliga.

Crack, pépite, phénomène, future star… Nombreux sont les qualificatifs utilisés pour parler de Jude Bellingham. Méconnu du grand public il y a encore un an, ce dernier vient de vivre une ascension fulgurante en quelques mois. Le natif de Stourbridge, présent au centre de formation de Birmingham City depuis ses débuts, a su saisir sa chance, c’est le moins que l’on puisse dire. Lancé en professionnel par Pep Clotet le 6 août 2019 contre Portsmouth en EFL Cup, l’Anglais, alors âgé de 16 ans, a ensuite enchaîné les matches en Championship. Auteur de performances impressionnantes, il a rapidement attiré le regard des écuries européennes mais aussi du sélectionneur des U21 de l’Angleterre, Aidy Boothroyd. Buteur en seulement 29 minutes passées sur le terrain pour sa première cape face au Kosovo (victoire 6-0 des Three Lions), Bellingham a disputé l’intégralité du deuxième match remporté 2-1 par les Anglais en terres autrichiennes lors de cette trêve. Il semble bien parti pour être du voyage à l’Euro Espoirs, en Hongrie et en Slovénie, en juin prochain.

De bien bonnes nouvelles pour le joueur dont l’ascension a été le seul point positif des Blues la saison passée (Birmingham City a terminé 20e sur 24), comme nous l’a expliqué Shane Ireland, journaliste pour le Birmingham Live«La montée en puissance de Bellingham a certainement été l’aspect le plus agréable d’une saison difficile. Il a tissé des liens étroits avec les supporters qui étaient fiers de le voir s’épanouir, nous a-t-il expliqué avant d’enchaîner. Bellingham a été décrit comme un « talent générationnel » en Angleterre. Il a montré toutes ses qualités et attributs pour devenir un joueur de haut niveau. Et Dortmund a suivi sa progression pendant plusieurs années.» Car cet été, le BvB a clairement grillé la concurrence (Manchester United, Chelsea, le Real ou le Bayern) pour se l’offrir.

Lire aussi:   La passation de pouvoirs entre Iniesta et De Jong

Une trajectoire qui rappelle celle de Jadon Sancho

Utilisé quasiment partout dans l’entrejeu par l’entraîneur espagnol dans son 4-4-2 (milieu droit, milieu gauche, 8), Jude Bellingham avait même terminé la saison au poste de milieu offensif dans le 4-2-3-1 de Steve Spooner, l’entraîneur intérimaire. «Il s’épanouit au milieu de terrain, dans l’axe, en tant que joueur box-to-box. (…) Bellingham est un joueur qui a atteint une maturité qui dépasse son âge. Il est calme balle au pied et a une réelle envie d’aller de l’avant lorsque le ballon est dans ses pieds. La physique de Bellingham est également très impressionnant», décrypte Shane Ireland au moment d’évoquer les qualités du garçon. Des qualités qui ont forcément été perçues par ses entraîneurs, chez les jeunes.

Le Borussia Dortmund très confiant

Élu meilleur jeune de la saison 2019-2020 en Championship, Jude Bellingham a rapidement attiré le regard des recruteurs du BvB. «Dortmund le suit depuis plus de deux ans. Il a vraiment attiré leur attention lors d’un tournoi international des moins de 15 ans en Italie, où il était capitaine de l’équipe d’Angleterre à l’âge de 14 ans. Ils voulaient déjà le faire venir l’année dernière, mais cela n’a pas marché, Bellingham voulait faire ses premiers pas en tant que joueur professionnel à Birmingham, nous lâche Sebastian Weßling, chargé de suivre les Borussen pour Funke SportLes négociations de cet été n’ont pas été faciles, car il y avait beaucoup de concurrence. D’autres clubs ont proposé davantage, donc Dortmund a dû garantir à Birmingham un pourcentage à la revente s’ils le revendaient plus tard.»

Et lorsqu’il a fallu sortir plusieurs millions d’euros, les dirigeants de Dortmund n’ont pas vraiment hésité, comme nous le développe le journaliste allemand : «Dortmund est convaincu que Bellingham est un joueur très talentueux, l’un des plus grands talents d’Europe à l’heure actuelle. Leur raisonnement est assez simple : ils ont voulu faire tout leur possible pour obtenir ce joueur. Et dans leur esprit, ce n’était pas un trop gros risque, même si 24 millions d’euros pour un joueur de 17 ans, ça semble fou. Mais à Dortmund, ils sont certains que Bellingham jouera un rôle important. Et si cela ne fonctionne pas, ils sont sûrs de pouvoir trouver un club qui le rachètera pour un montant similaire. Après tout, il a été suivi par presque tous les grands clubs d’Europe.»

Lucien Favre déjà séduit par le gamin de 17 ans

La reprise de Bundesliga avec le match Borussia Dortmund-Borussia Mönchengladbach le 19 septembre sera donc suivie de près, d’autant plus si Jude Bellingham débute cette partie. Car lors des matches amicaux, le natif de Stourbridge a déjà fait forte impression, tout comme lors du match de Coupe d’Allemagne lundi contre MSV Duisburg (titulaire, 45 minutes de jeu, un but). «Ses premiers matches ont été assez impressionnants. C’est un joueur dynamique, doté de grandes capacités techniques et qui n’a pas peur des duels. Mais sa plus grande force, à mon avis, c’est sa vision et sa compréhension du jeu : il sait quand il doit rester à son poste et quand il doit courir vers la surface. Soit pour créer une occasion lorsque son équipe est en possession du ballon, soit pour gagner le ballon lors d’un pressing. Il comprend vraiment le jeu et est très intelligent dans ses actions», ajoute Sebastian Weßling sur le plus jeune buteur de l’histoire du BvB.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Crise à la FIF, le groupe des 42 membres actifs satisfait de décision de la FIFA mais rejette «les états généraux du football ivoirien»

La question qui se pose désormais est la suivante : à 17 ans, Jude Bellingham va-t-il pouvoir enchaîner rapidement chez les Borussen, déjà bien chargés dans l’entrejeu (Brandt, Delaney, Witsel, Dahoud…) ? Notre confrère outre-Rhin a son petit avis : «bien sûr, le BvB veut donner à Bellingham le temps de s’adapter, mais ils sont sûrs qu’il peut devenir un membre régulier de l’équipe dès le début. (…) Il a de bonnes chances (de s’imposer, ndlr), car l’entraîneur Lucien Favre l’aime beaucoup. Il aime le style dynamique de Bellingham. Après le premier match amical, Favre a déclaré : « nous avons besoin de joueurs dans cette position, qui peuvent augmenter le rythme avec le ballon, qui peuvent dribbler et être décisif avec la dernière passe. Nous n’en avons pas assez ».» Il ne reste donc plus qu’à briller au Signal Iduna Park et sur les pelouses d’Europe après avoir déjà impressionné cet été.

Lire aussi:   Russie: A peine arrivé, Malcom est déjà victime de message raciste des supporters du Zenith

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here