HomeSports878 matches, 302 buts, 7 titres

878 matches, 302 buts, 7 titres

878 matches, 302 buts, 7 titres
878 matches, 302 buts, 7 titres

878 matches, 302 buts, 7 titres

878 matches, 302 buts, 7 titres

Fernando Torres, vedette de l’équipe nationale espagnole, a définitivement raccroché les crampons. à 35 ans. Après de nombreuses saisons passées en Premier League et en Liga, l’attaquant a bouclé la boucle avec le Sagan Tosu ce vendredi.

Fernando Torres a disputé sous le maillot du Sagan Tosu le dernier match de sa carrière professionnelle. A 35 ans, ce dernier raccroche définitivement les crampons.

‘El Niño’ a dit adieu au football en s’inclinant lourdement face au Vissel Kobe de ses amis Iniesta et Villa, mais le résultat n’est pas le plus important. Le Madrilène, après le match, a dit au revoir via une lettre. « Merci tous les supporters, de toutes les équipe dans lesquelles j’ai joué, pour m’aimer, m’encourager et me respecter. Merci également aux supporters adverses, parce que vous m’avez rendu meilleur. »

Lire aussi:   "Nous parlerons calmement"

Ce vendredi, ce fut le 878ème match de sa carrière professionnelle. Au Japon, il a été l’auteur de six buts lors des 40 rencontres qu’il a disputé depuis son arrivée au club. Sous les couleurs de Milan, en Serie A, Torres avait fait dix apparations et inscrit un but. A Liverpool, ‘El Niño’ a disputé un total de 142 matches et a fait trembler les filets à 81 reprises.

A Chelsea, la légende de 35 ans a remporté trois trophées, dont l’un d’entre eux qui est le plus important de sa carrière, la Ligue des Champions, après avoir joué 172 matches et inscrit 45 buts dans les rangs des Blues. Sous les couleurs de sa Sélection, Fernando Torres a gagné un Mondial mais également deux Euros. Auteur de 38 buts, il a joué 110 matches pour l’Espagne.

Lire aussi:   Aymeric Laporte voit enfin le bout du tunnel

Mais son étape la plus marquante et la plus brillante fut à l’Atlético Madrid. Le Vicente Calderon a connu le Fernando Torres des grands jours. 130 buts en 404 rencontres disputées lui ont permis d’être à jamais gravé dans le coeur des supporters colchoneros.

Ce dernier a effectué l’ensemble de sa formation à l’Atlético Madrid. Il commença sa carrière avec l’équipe première des Colchoneros à 17 ans à peine. Alors que le club militait en D2 espagnole, Torres porta l’équipe de par ses qualités de buteur et il devint même l’un des plus jeunes capitaines de l’histoire du club.

Ce vendredi, la défaite sévère n’a quand même pas privé ‘El Niño’ de la belle fête qui lui était réservée. Entouré des siens, l’ex-joueur de l’Atlético de Madrid, de Liverpool, de Chelsea et de l’AC Milan a été porté en triomphe par ses coéquipiers et ses amis. Sur les réseaux sociaux, l’homme qui offrit à l’Espagne l’Euro 2008 contre l’Allemagne (1-0) a partagé un montage photo le montrant enfant, sous les couleurs des Colchoneros, et le montrant adulte, à l’heure de la retraite. ‘The End‘ (‘La fin’), écrit-il en message.

Lire aussi:   Meeting d’Oslo : 2è place pour Ahouré et 3è place pour Meïté sur 200 et 100 m

Cette dernière pige ponctuera une carrière riche en trophées, en buts mais aussi en respect, lui qui aura marqué à tout jamais le football espagnol notamment pour ses victoires à l’Euro et en Coupe du Monde. Face à une telle carrière, on ne peut lui dire qu’une chose : chapeau l’artiste !

878 matches, 302 buts, 7 titres

Source: Be Soccer