Home Sports 59e AGO de la FIF: voici les grandes décisions prises

59e AGO de la FIF: voici les grandes décisions prises

59e AGO de la FIF: voici les grandes décisions prises
59e AGO de la FIF: voici les grandes décisions prises

L’Assemblée générale ordinaire de la Fédération ivoirienne de football (FIF) qui s’est tenue ce samedi 18 septembre 2021 à la salle de conférence du Ministère des Affaires étrangères a entériné des décisions pour l’avenir du football ivoirien.

Le Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (Conor-FIF) a tenu sa première Assemblée générale ordinaire depuis qu’il est aux affaires. Elle a planché sur plusieurs questions restées pendantes comme le début des hostilités en Ligue 1. Prévue initialement pour le 2 octobre prochain, la reprise du championnat est indécise. Avec le report du quitus du bilan de la saison 2020, le report de cette compétition est ainsi acté. Dans les échanges, les clubs étaient divisés sur la reprise des championnats.

LA LIGUE VA REPRENDRE EN DÉCEMBRE

Pour certaines équipes, il faut attendre que le nouveau président de la FIF soit élu pour ne pas avoir de compétitions au rabais. Quand pour d’autres, il faut reprendre les compétitions au plus vite pour permettre notamment aux représentants en compétitions interclubs d’avoir des matchs dans les jambes. Finalement, Mariam Gabala a décidé que la Ligue 1 va reprendre en décembre. Aussi, si le nombre de participants à cette compétition n’a pas fait l’objet de débats, en coulisse plusieurs dirigeants sont favorables à une augmentation du nombre d’équipes dans l’élite du football ivoirien. A ce propos, le Conor-FIF a promis de prononcer sur la volonté de certains dirigeants de porter le nombre d’équipes à 16 en Ligue 1.

Lire aussi:   ‘‘UEFA Champions League Trophy Tour’’ : La coupe aux grandes oreilles à Abidjan les 17 et 18 mars

LE VOTE DU RAPPORT FINANCIER 2020 BLOQUÉ

De même, l’épineuse question du rapport financier 2020 qui retenait l’attention de tous les participants à cette AGO a été débattue. Cette gestion financière antérieure de la FIF a conduit à un report de l’examen de ce volet, lors de l’Assemblée générale ordinaire de la faîtière. A l’issue d’un vote, 48 clubs contre 30 ont décidé de bloquer le rapport financier entraînant ainsi son analyse à une date ultérieure. « Nous n’avons pas eu la possibilité légale d’approuver les comptes. Il y a un certain nombre de réserves importantes émises par le commissaire aux comptes qui nécessite des décisions de l’AG pour qu’à la faveur de cette normalisation nous puissions savoir ce que vaut cette fédération », a indiqué Dao Gabala, présidente du comité de normalisation.

Lire aussi:   Ballon d'Or 2021: Didier Drogba désigné présentateur de la cérémonie

DES DIRIGEANTS DE CLUB AMNISTIÉS

L’AG Ordinaire de la FIF permis également au sport roi en Côte d’Ivoire de faire table rase sur ces certains méfaits qui ont jalonné son parcours. En effet, il a été décidé de l’amnistie de tous les dirigeants sanctionnés sous l’ancien comité exécutif entre 2017 et 2020. Me Roger Ouegnin, Salif Bictogo, Armand Gohourou ou encore Alain Gouaméné sont les grands bénéficiaires. Cette décision va au-delà du simple pardon on de la grâce dont avait bénéficié certains dirigeants. Avec une amnistie certaines personnalités pourraient donc briguer l’élection à la FIF. Enfin, selon le calendrier décliné par la présidente du comité de normalisation, l’adoption de nouveaux textes est prévue pour fin octobre et l’élection du nouveau président au plus tard le 20 décembre 2021.

Lire aussi:   Liverpool : fin de saison pour Jordan Henderson

 

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here