Home Sports Sexualité : Comment atteindre l’orgasme des seins : les secrets pour y...

Sexualité : Comment atteindre l’orgasme des seins : les secrets pour y parvenir

Sexualité : Comment atteindre l’orgasme des seins : les secrets pour y parvenir
Sexualité : Comment atteindre l’orgasme des seins : les secrets pour y parvenir

Zones érogènes primaires chez les femmes, les seins, en particulier les tétons, sont si sensibles que leur stimulation peut provoquer la jouissance. Même si le phénomène est relativement rare, il existe ! On lève le voile.

Un regard qui éveille :

Tout doit commencer par la convoitise… Un homme qui caresse d’abord des yeux la poitrine nue de sa partenaire va faire grimper le désir mutuel. La perspective de ce qui va suivre stimule l’imaginaire à la manière d’un fantasme. Hautement efficace…

Lire aussi:   Vivre ensemble : Les chefs traditionnels de la région de l’Ouest prient pour la paix au Cameroun

Des mains qui procurent des sensations :

Les différentes caresses sur les seins, plus ou moins appuyées selon les goûts de la femme, vont stimuler toute la zone. Avec l’excitation qui monte, et si l’on est réceptive, la poitrine se gonfle, elle chauffe, les mamelons durcissent… Autant de signes que le plaisir est déjà intense. Pour certaines femmes, cette sollicitation provoque des sensations aussi fortes que celle du clitoris.

Des lèvres à haut pouvoir stimulant :

La succion des tétons par le partenaire est généralement l’acte qui va déclencher l’orgasme. Elle peut être douce ou plus ferme, tout est une question de sensibilité. Certains hommes n’hésitent pas mordiller délicatement. Sous cette stimulation, les tétons sont tendus et très réceptifs (jusqu’à ressentir une certaine douleur parfois). Si l’on est à l’écoute de son corps, que le désir est assez fort et que l’on accepte de s’abandonner à cette façon différente de jouir, alors il est possible d’atteindre l’orgasme des seins.

Lire aussi:   Les compos probables du match de Premier League entre Liverpool et Leicester

À chaque femme ses préférences :

Contrairement à d’autres zones érogènes primaires, comme le clitoris, la poitrine n’est pas nécessairement réceptive aux stimuli sexuels. Une femme peut en effet ne rien ressentir ou presque. Cela peut être lié à son histoire personnelle (elle déteste ses seins), à la gêne (fréquente), ou encore à la maladresse de son partenaire.

 

 

 

 

Source : AfriqueFemme.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook