Home Sports Maël, Carmen, les chinois…, voici les nouvelles cibles des détracteurs de DJ...

Maël, Carmen, les chinois…, voici les nouvelles cibles des détracteurs de DJ Arafat

Maël, Carmen, les chinois…, voici les nouvelles cibles des détracteurs de DJ Arafat
Maël, Carmen, les chinois…, voici les nouvelles cibles des détracteurs de DJ Arafat

Décidément, les ennemis d’Arafat Dj n’ont aucune limite. Les détracteurs du Yoro, adeptes du « jusqu’au-boutisme » sont prêts à tout pour voir chuter l’empire du Daishikan. Ce n’est pas le décès de Houon Ange Didier qui va stopper leur politique de déstabilisation et de diabolisation de la famille du défunt Leader de la Chine populaire.

Depuis la disparition d’Arafat Dj, ces derniers ont pris pour cibles des membres de la famille du Zeus d’Afrique. Maël, Carmen Sama, Olo Kpatcha, la Chine Populaire sont victimes de la méchanceté des ennemis d’Arafat Dj.

Houon Maël

Le fils d’Arafat Dj et sa famille ont le sommeil troublé. Depuis le 12 Août dernier, date du décès du Daishikan, des personnes se faisant passer pour Houon Maël ont créé des faux profils Facebook.

Sur ces profils, dont le plus célèbre est celui qui a déjà plus de 137.000 abonnés en deux semaines d’existence, ils arnaquent en demandant de l’argent. « Maël est perturbé par cette situation. Des personnes se faisant passer pour lui arnaquent sur la toile. Nous tenons à signifier que Maël n’a demandé aucune aide sur les réseaux sociaux. Il est jeune et souhaite vivre paisiblement », nous ont confié des proches de la famille Houon.

Lire aussi:   Maracana /Championnat N1, zone d`Abidjan: Voici les 10 qualifiés pour la super division

Carmen Sama

Comme Maël, la femme d’Arafat Dj vit elle aussi des moments difficiles. Faux comptes Facebook, faux comptes instagram… Des bandits arnaquent au nom de Carmen Sama.

Se faisant passer pour la génitrice de Rafna, de méchantes personnes demandent de l’argent, des bijoux et autres aides.

Selon les informations qui nous parviennent, ils ont fait de nombreuses victimes aux quatre coins du monde qui ont cru aider l’épouse de leur défunt frère, ami, idole.

Olo Kpatcha

C’est l’une des personnes qui souffrent le plus de la disparition d’Arafat Dj. Attristé et peiné par le décès de Houon Ange Didier, Olo Kpatcha n’est pas au bout de ses peines. Le meilleur ami et bras droit du Daishikan est victime d’une campagne de diabolisation.

Lire aussi:   Football : Asec-Séwé, pour la finale de la Coupe nationale de Côte d’Ivoire, samedi

Il est accusé à tort par les détracteurs d’avoir volé et vendu les biens d’Arafat Dj. Carmen Sama est même citée comme étant la personne qui a surpris Olo Kpatcha en train de commettre son délit. Une fausse accusation démentie par la famille d’Arafat Dj et les proches de la YoroGang qui affirment être surpris de cet acharnement contre Olo Kpatcha depuis la mort d’Arafat Dj.

La Chine Populaire

C’est le patrimoine culturel d’Arafat Dj. C’est l’arme fatale de la YoroGang. Dans cette campagne de déstabilisation et de diabolisation de la famille et des proches d’Arafat Dj, les bandits se sont mis dans la danse. Ils ont décidé de commettre des actes peu catholiques. Des actions que l’on impute à la Chine Populaire.

Lire aussi:   Une Fondation pour un meilleur accompagnement à la professionnalisation du sport

« Aujourd’hui, tous les voleurs, les « microbes » et autres sont appelés des chinois. Les chinois sont considérés comme étant des personnes en conflit avec la loi. Une chose qui est fausse. Les Chinois sont les fans d’Arafat Dj. Des personnes qui respectent la loi et luttent honnêtement pour réussir leur vie. Il faut arrêter de diaboliser les fans du Daishikan », nous ont confié des proches du Yoro.

Puis, d’ajouter pour ce qui est des détracteurs de la YoroGang: « Il faut stopper cette politique de récupération de la Chine Populaire. On naît chinois. On ne le devient pas. Aussi, Il n’y a pas de trahison chez nous ».

Source : l-frii.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook