Home Sports Le premier smartphone 5G au monde lancé par Samsung

Le premier smartphone 5G au monde lancé par Samsung

Le premier smartphone 5G au monde lancé par Samsung
Le premier smartphone 5G au monde lancé par Samsung

La marque sud-coréenne a lancé vendredi dernier le tout premier smartphone au monde fonctionnant avec la technologie 5G qui, selon les experts, révolutionnera les communications et télécommunications.

La Corée du Sud vient de faire un autre pas de géant en lançant la 5G (cinquième génération de normes pour réseau mobile, NDLR) sur l’ensemble de son territoire. Comme icône de ce lancement, la marque Samsung.

Le pays asiatique a effectué son lancement sur fond de concurrence avec un autre géant en la matière, les Etats-Unis. Les Coréens ont devancé de peu les Américains en avançant de deux heures le lancement de la 5G, coiffant au poteau Verizon, le très sérieux concurrent U.S. Samsung a profité de l’occasion pour présenter au monde entier son tout dernier-né, le smartphone Galaxy S10 5G. Pris de vitesse, Verizon a effectué ce même vendredi le lancement de sa 5G, seulement quelques heures plus tard sur le sol américain, plus précisément à Chicago et Minneapolis.

On pourra en profiter avec une meilleure résolution, une vitesse accélérée.

Trois opérateurs de téléphonie mobile sud-coréens, SK Telecom, KT et LG Uplus, ont été choisis pour soutenir cette initiative. C’est à travers des événements organisés dans la capitale Séoul que les trois opérateurs ont marqué le lancement du dernier Galaxy, dont le prix de base est fixé à 1090 euros.

Lire aussi:   Ambazonie: le Congrès américain a désormais choisi son camp !

Pour ce lancement, les choses n’ont pas été faites à moitié ; l’on pouvait y voir des démonstrations de réalité virtuelle, et même, la présence de robots pour épater les nombreux visiteurs. Le tout, dans le souci de mieux faire comprendre au public les avancées technologiques apportées par la 5G.

La joie ne manquait pas au niveau des visiteurs, émerveillés par les nombreux avantages offerts par le Galaxy S10 et la 5G, dont les possibilités de visionnage en direct de vidéos de sport ou de cours magistraux, entre autres.

Shim Ji-hye, un client 38 ans : “Je regarde énormément de vidéos, de films, de cours. J’espère que l’accélération du débit va m’aider à mieux gérer mon temps’‘. Un autre ne cache pas son impatience de tester les nouveaux contenus de réalité virtuelle du géant sud-coréen, ainsi que ses application de jeu et de rencontres ‘‘on line’‘.

Lee Sang-yoon est chercheur. Selon lui, la technologie 5G permettra à ses utilisateurs d’exploiter la réalité virtuelle “en temps réel, sans délai. On pourra en profiter avec une meilleure résolution, une vitesse accélérée.’‘

Dès son lancement ce vendredi, la 5G a pu être mise à la disposition de tous les Sud-coréens, précédés le mercredi d’avant par une poignée de privilégiés. Un autre concurrent sérieux de Samsung sortira lui aussi son smartphone dans le courant avril, lié à la 5G ; il s’agit de LG, lui aussi sud-coréen, qui mettra sur le marché le V50s ThinQ.

Lire aussi:   La perle de 17 ans qui fait fureur à Arsenal, Tottenham et Burnley

La Corée du Sud, un véritable exemple à suivre

Pour sa part, l’américain Verizon associe sa 5G au smartphone Moto Z3 du géant chinois Lenovo. Prenant de l’avance, son rival AT&T, lui aussi américain, mettait en place en décembre dernier un système ayant pour base la 5G dans une douzaiune de villes américaines. Cependant, le système de AT&T s’avère limité en termes de couverture, ne s’ouvrant qu‘à des utilisateurs se trouvant dans des points d’accès précis et non à ceux qui utilisent un téléphone mobile.

La Corée du Sud est réputée pour être l’un des pays les plus connectés (à Internet) de la planète, sinon, le plus connecté de tous. Parmi les raisons de cette ‘‘hyperconnectivité’‘, un nombre élevé de fournisseurs d’accès à Internet.

Lire aussi:   Patrick Vieira "rêve" d'entraîner en Premier League

Ces derniers se livrent à une bataille rangée dans le but de s’arracher les parts de marché, ce qui passe inévitablement par la baisse des tarifs et l’amélioration du débit de navigation. Le but étant de gagner les faveurs d’un public de plus en plus nombreux et exigeant.

En Corée du Sud, un internaute paie en moyenne 15 euros par mois pour une connexion à très haut débit. Dans ce pays où les technologies font partie de la vie courante, il vous suffit d’un simple coup de fil et à un fournisseur d’accès à Internet et un technicien débarque chez vous avant une heure de temps.

Une fois arrivé, le technicien effectue votre installation, qui sera tout de suite opérationnelle. Vous pourrez donc par conséquent commencer à ‘‘surfer’‘ sur la toile dans les secondes qui suivront. Un exemple qui pourrait donner à réfléchir, notamment aux pays du continent africain où Internet est encore malheureusement un luxe, car coûtant trop cher, avec un débit qui laisse à désirer.

Source : africanews.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook