Home Sports El.CAN 2021 : Christian Kouamé et Ibrahim Traoré, les attractions

El.CAN 2021 : Christian Kouamé et Ibrahim Traoré, les attractions

El.CAN 2021 : Christian Kouamé et Ibrahim Traoré, les attractions
El.CAN 2021 : Christian Kouamé et Ibrahim Traoré, les attractions

Sa liste de 24 et non de 23, Kamara Ibrahim l’a façonné avec une nouvelle dose de mystère. Une sorte de fine dose d’extrême sur un tableau ou Christian Koffi Kouamé (TP Mazembe) joue le rôle de “revenant“ et Benjamin Ibrahim Traoré celui de bizuth.

Le 26 mars 2015, Christian Koffi Kouamé remplaçait Yaya Touré (87è) lors de la rencontre amicale avec l’Angola (2-0). Au retour d’une CAN 2015 remportée à Bata. C’était la dernière apparition du milieu du TP Mazembe avec les Eléphants de Côte d’Ivoire. Quatre ans après, revoilà l’ex-milieu du Séwé Sport fait son come-back. Une surprise. De quoi semer la confusion dans l’esprit des observateurs. Eux qui l’ont assimilé au Christian Kouamé du Genoa, actuellement avec les U23 pour la CAN en Egypte. « Titulaire incontesté avec les Corbeaux », comme indique son club qui compte trois ambassadeurs cette fois en sélection de Côte d’Ivoire, Christian Kouamé, du TP Mazembe, viendra pour aiguiser encore la concurrence dans le secteur médian des Eléphants. Milieu défensif avec une bonne lecture et une relance au-dessus de la moyenne, il doit certainement son retour à l’absence d’Ibrahim Sangaré (Toulouse), au profil quasi-similaire. De quoi lui permettre de retrouver la pelouse du stade Félix Houphouët-Boigny, dans un état peu adéquat.

Lire aussi:   Handball (39ème clubs champions) : Bandama HBC de Tiassalé renverse l’Africa Sports d’Abidjan en Tunisie

Ibrahim Traoré, bizuth chez les Eléphants à 31 ans

Si lui ne sera pas bizuté pour l’avoir été déjà, ça ne sera pas le cas de Benjamin Ibrahim Traoré. Et ce n’est pas sa prestation appréciable avec le Slavia Prague face au FC Barcelone en Uefa Ligue des Champions, qui lui permettra de s’échapper. Car lui est le novice du groupe qui affrontera le Niger (16 novembre) puis l’Ethiopie (19 novembre), lors des 1ère et 2è journées des éliminatoires de la CAN 2021, dans le groupe K. Un visage pourtant pas si nouveau que cela. Comme le révélait sport-ivoire.ci, le 16 septembre dernier. « Ibrahim Benjamin Traoré a été le principal artisan de la montée en première division de l’AS Tanda. En 2013, l’année de la montée, l’attaquant de l’époque termine meilleur joueur et meilleur buteur (11 réalisations) de la ligue 2 ivoirienne ». De bons souvenirs d’un grand espoir du football local devenu une étoile à Prague d’où il viendra contester la hiérarchie établie dans le système offensif. Puisqu’il « est à la fois milieu de terrain et attaquant de pointe ».  D’ailleurs « c’est dans ce dernier registre que les sportifs ivoiriens l’ont connu dans le championnat local ». A 31 ans, l’ancien du CO Korhogo et de l’AS Tanda espère imposer sa polyvalence chez les Eléphants, pour réaliser son rêve Orange d’enfant.

Patrick GUITEY

Lire aussi:   CI-RD Congo : Assalé et Deli sont forfaits

Source: Sports ivoire

Commentaires Facebook