Home Sports El.CAN 2021-1ère journée : Félix Houphouët-Boigny, premier adversaire des Eléphants

El.CAN 2021-1ère journée : Félix Houphouët-Boigny, premier adversaire des Eléphants

El.CAN 2021-1ère journée : Félix Houphouët-Boigny, premier adversaire des Eléphants
El.CAN 2021-1ère journée : Félix Houphouët-Boigny, premier adversaire des Eléphants

La campagne des éliminatoires de la CAN 2021 débute à Abidjan pour la Côte d’Ivoire, et au stade Félix Houphouët-Boigny. Une enceinte de laquelle les Eléphants se seraient bien passés. Vu l’état de la pelouse décrié par tous. Par Kamara Ibrahim encore plus.

Le Niger se dressera devant la Côte d’Ivoire pour le compte de la 1ère journée des qualifications pour Cameroun 2021, dans le groupe K. Le premier adversaire des Eléphants sera pourtant son mythique stade, dont la pelouse reste un handicap pour les athlètes. « On est tous d’accord que ce n’est pas le meilleur endroit pour faire ce genre de matche. Je suis passé au stade Félix Houphouët-Boigny et la pelouse n’est pas terrible. J’aurais souhaité qu’on ait une pelouse assez correcte, pour qu’on puisse tirer le maximum de nos joueurs », a indiqué Kamara Ibrahim en conférence de presse d’annonce de la liste des convoqués pour les 16 et 19 novembre prochain.

Lire aussi:   ‘Les joueurs africains ne sont pas respectés’

Une équation d’autant plus compliquée qu’elle favorise les équipes athlétiques et regroupées. Des caractéristiques du Mena du Niger que connait le technicien ivoirien. « Il n’y a plus de petites équipes. Ça va être des matchs difficiles à jouer. Le Niger a donné du fil à retordre au Maroc en match amical. C’est une équipe assez athlétique qui défend bien. Elle joue regroupée. Ça sera à nous d’utiliser nos forces pour aller chercher des résultats là où il faut. Les garçons savent que tous les matchs doivent être joués pour être gagnés » a lancé Kamara Ibrahim tout en demandant aux observateurs de relativiser les critiques concernant la qualité du jeu ivoirien quasiment impossible sur des surfaces aussi râpeuses.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Guillaume Soro annonce sa candidature à l’élection présidentielle de 2020

« Vous êtes assez acerbes parfois, en comparant les prestations de nos joueurs en clubs à celles de la sélection. Ce n’est pas une excuse de parler de l’état de la pelouse, mais ce sont des éléments qu’il faut prendre en compte », a-t-il conclu. Une nouvelle pierre dans le jardin de l’Office National des Sports (ONS) qui pourrait aider à ériger un mur de complaintes concernant la qualité de la pelouse du stade Félix Houphouët-Boigny.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Classement FIFA du mois d'Avril, les éléphants 9ème africain et 48ème mondial

Patrick GUITEY

Source: Sports ivoire

Commentaires Facebook