Home Sports Crise anglophone: les menaces à peine voilées de Paul biya

Crise anglophone: les menaces à peine voilées de Paul biya

Crise anglophone: les menaces à peine voilées de Paul biya
Crise anglophone: les menaces à peine voilées de Paul biya

Un dialogue national s’ouvrira dès la fin de septembre au Cameroun en vue de la sortie de la crise séparatiste du pays, a annoncé mardi soir le président camerounais Paul Biya.

Dans le cadre de la Constitution, le dialogue a pour l’objectif d’ »examiner les voies et moyens de répondre aux aspirations profondes » de la minorité anglophone, représentant 20% de la population camerounaise, a indiqué M. Biya dans un discours télévisé.

Lire aussi:   Mondial 2018 : Kouakou Honorine, supportrice de l’Asec Mimosas échappe à la mort après la défaite des Eléphants

Les séparatistes armés qui « persisteront à commettre des actes criminels » feront face aux forces de défense et de sécurité camerounaises, a affirmé le président.

M. Biya a souligné que les mouvements sécessionnistes sont « principalement inspirés de l’étranger » sans nommer les pays, et que la solution à cette crise se trouve « au sein de notre République ».

Depuis 2016, une partie de la population anglophone proteste contre ce qu’elle juge la marginalisation par le pouvoir central. A partir d’octobre 2017, une mouvance sécessionniste armée est née pour créer un Etat indépendant regroupant les deux régions anglophones du pays, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Lire aussi:   Des Burundais manifestent contre le « vol » de leur patrimoine culturel

Plus de 530.000 habitants ont fui leur foyer dans les régions anglophones, selon l’ONU. Au moins 300 soldats ont été tués dans les combats avec les séparatistes, d’après l’armée camerounaise.

Source : Camerounweb.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook