Home Sports CAN 2019 U23-Finale-Egypte-CI (2-1) : L’Egypte brise (encore) le rêve ivoirien

CAN 2019 U23-Finale-Egypte-CI (2-1) : L’Egypte brise (encore) le rêve ivoirien

CAN 2019 U23-Finale-Egypte-CI (2-1) : L’Egypte brise (encore) le rêve ivoirien
CAN 2019 U23-Finale-Egypte-CI (2-1) : L’Egypte brise (encore) le rêve ivoirien

Vaincre l’Egypte en finale de CAN, quel que soit la catégorie, reste une montagne insurmontable pour la Côte d’Ivoire. L’apothéose du tournoi continental des U23, comme du déjà vu pour des Eléphants vaincus encore une fois par une autre génération de Pharaons.

Décomplexés en conférence de presse, ce sont des Eléphants recroquevillés, après 10 minutes, qui ont fait face à des Pharaons maîtres du ballon. Des opportunités puis une occasion franche à la 37è que les locaux mettront à profit. Après une perte de balle d’Yves Dabila Kouadio, Mohamed Sobhi percute et centre dans une surface absente de Côte d’Ivoire. Malgré sa course de 50 mètres, El Eraky en retrait à la lucidité pour tromper Ira Tapé (1-0). Le score à la pause. Malgré le malicieux coup franc de Silas Gnaka dans les derniers instants des 45 premières minutes.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: CAN 2021, Lambert Féh Késsé nommé Président du comité d'organisation

De retour des vestiaires, les Eléphants sont plus ambitieux, surtout avec les entrées de Kouao Konan (Cheick Timité, 54è) et d’Aboubakar Doumbia (Lazare Amani, 65è). Les Ivoiriens sont plus agressifs mais ont toujours mal à l’efficacité. A l’image des deux occasions nettes gâchées par Junior Hamed Traoré aux 70è et 82è. Mais alors que les esprits du stade International du Caire pensait en avoir fini avec leurs émotions, Aboubakar Doumbia surgit pour éteindre les hourras égyptiens. Dans une combinaison à trois avec Kouao et Ouattara Zié, l’attaquant de la SOA place un intérieur de pied imparable pour l’autre Mohamed Sobhi des Pharaons, le gardien de but (1-1, 89è).

Lire aussi:   La RDC défend les pratiques religieuses pour guérir Ebola

Comme lors de la demi-finale face au Ghana, la Côte d’Ivoire passe par les prolongations. Une épreuve qui aurait pu sourire aux hommes d’Haïdara Souhalio, leur est fatale. Surtout qu’à la 93è, ce sont eux qui avaient une double-balle de but. La frappe de Doumbia contrée est reprise par Dao Youssouf qui retrouve Sobhi sur son chemin. Le tournant du match déjà. Le manque d’efficacité clinique de la Côte d’Ivoire se retourner contre elle. Et Mohamed Sobhi, passeur pour le premier but égyptien, punit le pauvre Ira esseulé à la 114è (2-1). Un nouveau coup duquel les Ivoiriens ne se relèveront pas. Abdiquant face à des Egyptiens champions d’Afrique U23 pour la première fois de leur histoire. La Côte d’Ivoire, avec des regrets, se contenteront du deuxième rang et d’une qualification pour le J.O 2020. Après avoir tout donné. Ou presque. Car, comme chaque fois, il a manqué encore l’éternel « quelque chose », pour faire la différence.

Lire aussi:   LdC : porté par Rodrygo et Benzema, le Real Madrid massacre Galatasaray

Patrick GUITEY

Source: Sports ivoire

Commentaires Facebook