Home Sports CAN 2019-Groupe D : La Namibie, repousser le pseudo de poucet

CAN 2019-Groupe D : La Namibie, repousser le pseudo de poucet

La Namibie est indubitablement l’équipe la moins expérimentée de ce groupe D. En compagnie du Maroc, de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique du Sud, les Brave Warriors sont peut être tombés dans le groupe de la mort pour leur 3è participation au plus grand rassemblement du sport en Afrique. Logée dans le groupe K des éliminatoires en compagnie de la Guinée-Bissau, du Mozambique et de la Zambie, la Namibie est arrivée à s’arracher la deuxième place qualificative du groupe.

Les poulains de l’ancien joueur emblématique de la Namibie et l’actuel entraîneur Ricardo Manetti devront batailler contre les adversaires mais en particulier contre les Éléphants de Côte d’Ivoire le 1er juillet au stade du 30 juin de la défense aérienne au Caire. Les Namibiens sont vus comme le maillon faible de ce groupe et donc le petit poucet. Mais il est à noter que l’équipe a fait ses preuves lors de la campagne qualificative et pourrait être un véritable danger pour les autres adversaires, les ivoiriens en particulier.

Stéphane DATHE

Les 28 Braves Warriors :

Ratanda Mbazuvara, Virgil Vries, Loydt Kazapua, Max Mbaeva, Ryan Nyambe, Larry Horaeb, Chris Katjiukua, Teberius Lombard, Denzil Haoseb, Ivan Kamberipa, Charles Hambira, Riaan Hanamub, Ananias Gebhardt, Absalom Iimbondi, Willy Stephanus, Petrus Shitembi, Ronald Ketjijere, Dynamo Fredericks, Marcel Papama, Wesley Katjiteo, Manfred Starke, Benjamen Nenkavu, Deon Hotto, Itamunua Keimuine, Benson Shilongo, Peter Shalulile, Joslyn Kamatuka and Isaskar Gurirab.

 

 

Cet article a été relayé par un programme informatique depuis le site sport-ivoire.

 

Commentaires Facebook