Home Sports Biloa Effa répond à Paul Atanga Nji : «Il me serait agréable...

Biloa Effa répond à Paul Atanga Nji : «Il me serait agréable que ce personnage révise ses cours de droit administratif »

Biloa Effa répond à Paul Atanga Nji : «Il me serait agréable que ce personnage révise ses cours de droit administratif »
Biloa Effa répond à Paul Atanga Nji : «Il me serait agréable que ce personnage révise ses cours de droit administratif »

Destitué le vendredi 6 décembre 2019 par le ministre de l’Administration territoriale, Sa Majesté Biloa Effa réagit trois jours après, dans les colonnes du journal Le jour.

Paaul  Atanga Nji et SM Biloa Effa (c) Droits réservés

Depuis le 6 décembre dernier, les populations du quartier Messa Nkoba’a dans l’arrondissement de Yaoundé 2ème, département du Mfoundi, région du Centre n’ont plus d’autorité traditionnelle. Pour cause, la destitution du chef de 3ème degré Sa Majesté Biloa Effa l par Paul Atanga Nji, ministre de l’Administration territoriale.

Motifs de la destitution

« Insubordination, incitation à l’insurrection et participation active à une manifestation publique non autorisée », tels sont les motifs qui ont coûté le poste de ce chef coutumier Mvog-Beti de la lignée Mvog-Tsoung’ Mballa.

Réaction de Sa Majesté Biloa Effa

Le journal Le jour dans sa parution du 9 décembre 2019 indique que Sa Majesté Biloa Effa, conseiller spécial de Maurice Kamto, président pour la Renaissance du Cameroun(Mrc) était en mission où il lui était confié d’expliquer aux militants les raisons de la non-participation du Mrc aux législatives et municipales du 9 février 2020 lorsqu’il a appris la nouvelle de sa destitution.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Comités nationaux olympiques d'Afrique, la réélection de Palenfo annulée

« J’ai appris sans grande surprise la décision du ministre de l’Administration territoriale de mes fonctions de chef coutumier. Il n’échappe à personne le rôle trouble de ce ministre en ce qui concerne l’embrasement de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Il me serait agréable que ce personnage révise ses cours de droit administratif car tout acte portant sanction administrative est nul s’il n’est précédé de la procédure disciplinaire », affirme Sa Majesté Biloa Effa dans les colonnes du journal d’Haman Mana.

Rappelons que Sa Majesté Célestin Bedzigui, chef traditionnel Mvog Kani Béti dans le département de la Lékié s’en est égalment pris à l’autorité administrative à ce même sujet.

Lire aussi:   Meeting de Stockholm: Belles performances pour Murielle Ahouré et Ben Méité

Source : Lebledparle.com

Cet article a été relayé par un programme informatique. Actualité Ivoire n’est pas l’auteur de ce dernier.

Commentaires Facebook