Home Sports Amical: Assalé, Seko et Maïga se sont montrés

Amical: Assalé, Seko et Maïga se sont montrés

Amical: Assalé, Seko et Maïga se sont montrés
Amical: Assalé, Seko et Maïga se sont montrés

Battu par le Bénin, la Côte d’Ivoire s’est fait un moral en accrochant la Tunisie, mardi, en amical. Un succès qui a permis à des revenants de mettre la pression sur les nombreux absents.

Ils n’étaient pas attendus. Kamara Ibrahim avait beau afficher des « Eléphants revanchards » face à la Tunisie, que personne ne croyait à un quelconque envol des Eléphants face aux Aigles de Carthage. Mardi, l’oreille tendue à Conakry, les Ivoiriens se sont affranchis de leur manque de réalisme. Celle affichée à l’épreuve des Ecureuils du Bénin, assorti d’un football emprunté. Caen ne fut pas Rouen. Avec des Eléphants portés par des leaders inhabituels.

Lire aussi:   8ès-Mal-Civ : Le Mali veut changer le cours de l’histoire

Le gros grain de sel nommé Assalé

Le succès face à la Tunisie, la 3è sur les 5 dernières confrontations, porte la marque d’une équipe fortement remaniée. Vu les nombreux absents, il ne pouvait en être autrement. L’occasion pour les présents de se montrer. Roger Assalé, toujours appelé mais jamais dans l’ascenseur, n’a pas, cette fois, manquer l’opportunité de s’élever. Buteur face au Bénin, la « mobylette » a remis le couvert. Un but et une passe décisive. Rien que cela pour se remettre en lumière. Et offrir la victoire à la Côte d’Ivoire (1-2). Un grand feu dont Fofana Séko a profité pour inscrire le but de la victoire.

Lire aussi:   Ligue 1 ivoirienne de football : Asec, Wac et Tanda, tout reste possible à 2 journées de la fin

Seko à la projection, Maïga à la destruction

Présent dans la projection, le milieu d’Udinese, qui fêtait son retour dans le 11 ivoirien, longtemps après la 11 novembre 2017, a vite pris ses marques dans un milieu gardé par l’excellent Habib Maïga. Présent dans l’agressivité et la récupération, le milieu messin, a fait plus que bonne impression sur l’ensemble des deux matches. De quoi mettre la pression sur Kamara Ibrahim, qui a retrouvé des guerriers après avoir dirigé des sénateurs, quatre jours avant. Des Eléphants à double-visage, à l’image d’une défense incapable de réaliser un clean-sheet, dont il devra uniformiser l’attitude en novembre, dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: CAN 2019, Kamara snobe Gervinho et préfère Wilfried Bony, voici les 27 présélectionnés

Patrick GUITEY

Source: Sports ivoire

Commentaires Facebook