HomeSociétéYopougon : on le condamne à 1 an de prison et il...

Yopougon : on le condamne à 1 an de prison et il sourit, en joie

Yopougon : on le condamne à 1 an de prison et il sourit, en joie
Yopougon : on le condamne à 1 an de prison et il sourit, en joie

Le 6 Janvier 2021, Koffi, jeune ivoirien de 30 ans, a été déféré à la MACA à la suite d’une infraction dont il s’est rendu fautif. C’est le 15 Janvier que son sort a été définitivement scellé au tribunal où il est passé en jugement pour tentative de vol avec effraction extérieure.

Le 31 Décembre, dans la nuit, Koffi, muni d’un caillou, s’avance vers une voiture isolée dans une rue du quartier de Yopougon. Il brise la vitre et se met à tirer le poste auto du véhicule en vue de l’extraire. Dans sa manœuvre, Koffi se fait surprendre par monsieur Kouadio, le propriétaire du véhicule qui n’était sûrement pas loin. Ce dernier le met en respect et le conduit au commissariat.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Bonoua, la mairie envahie par les jeunes en bandeaux rouges

Au parquet, devant le juge, Koffi est questionné sur les raisons qui ont bien pu le pousser à briser la vitre d’une voiture innocente. Il fait fi du poste auto et donne un argument :

– Madame le juge, j’étais soûlé au moment des faits, je ne voyais rien dans ce que je faisais. C’était le 31, je ne sais pas ce qui m’a pris.

– Donc quand on est soûlé on peut être aussi tellement lucide pour ramasser un gros caillou afin de briser la vitre d’un véhicule ?

Lire aussi:   Yopougon : Un bandit armé mis en déroute avec du pipi et tué

Le prévenu est accablé sur la question du poste auto qu’il a tenté de soustraire. Drôle de soulard qui ne savait pas ce qu’il faisait ! La procureure fait son réquisitoire et suggère qu’on condamne Koffi à 5 ans de prison ferme et à 100.000 francs d’amende. La jugesse se montre moins sévère en lui donnant 12 mois d’emprisonnement et 3 ans d’interdiction de paraître sauf dans son lieu de naissance.

Koffi quitte la barre avec un large sourire, visiblement heureux. En fait, les 5 ans de prison proposés par la procureure l’avait tellement affolé et terrorisé que son son visage en avait été assombri ! Ouf, un an c’est bon à prendre par rapport à 5. Quelle frayeur ! y a de quoi sourire. Bon séjour, bro.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire. À la recherche du baron Haussmann d’Abidjan

Louis-César BANCÉ

r