Home Société Yopougon-Niangon: Des pyromanes incendient tout sur leur passage

Yopougon-Niangon: Des pyromanes incendient tout sur leur passage

Yopougon-Niangon: Des pyromanes incendient tout sur leur passage
Yopougon-Niangon: Des pyromanes incendient tout sur leur passage

Plusieurs véhicules de transport en commun ou personnels ont été incendiés dans la soirée du lundi 30 novembre 2020 dans la commune de Yopougon.

Ce qui s’est passé lundi nuit à Yopougon

L’élection présidentielle du 31 octobre 2020 en Côte d’Ivoire a été émaillée de violentes manifestations dans certaines localités du pays, occasionnant plusieurs morts, des centaines de blessés et d’importants dégâts matériels.

Une élection remportée dès le premier tour par le président Alassane Ouattara, avec plus de 94,27% des suffrages exprimés. Le chef de l’État a d’ailleurs été félicité par son homologue français, Emmanuel Macron; par les USA, l’Union européenne, l’Union africaine, etc.

Lire aussi:   Accident sur l'axe Yopougon-Adjamé : un camion perd ses freins et entre en collision avec des véhicules

Alors que le pays regagne progressivement sa stabilité et que les populations vaquent tranquillement à leurs occupations, une scène digne d’une attaque terroriste s’est produite dans la soirée du lundi 30 novembre 2020, dans la commune de Yopougon, plus précisément au quartier Niangon Nord, juste avant le pont de l’église Sainte Rita.

A en croire des témoins, des individus armés, sortis de nulle part, ont chassé dans un premier temps tous les commerçants en bordure de route, avant de mettre le feu à 5 véhicules (2 personnels, 1 taxi compteur, 1 pick-up de la CIE et un gbaka). Ils se sont par la suite volatilisés.

Lire aussi:   Voici les nouveaux tarifs pour l’enlèvement des véhicules en panne

Ce fut donc un véritable déluge de feu auquel l’on a assisté ce lundi. Plusieurs habitants des quartiers environnants se sont rapidement déportés sur les lieux et sont finalement parvenus à circonscrire le feu.

Même si on ne sait encore rien sur les auteurs de ces actes de vandalisme, force est de constater que nombreux internautes pointent du doigt l’opposition ivoirienne qui a fait savoir récemment que son mot d’ordre de désobéissance civile, est toujours maintenu.

source: afrique-sur7

Lire aussi:   Situation confuse à Bongouanou: la ville sous tension, des magasins et boutiques incendiés et pillés

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here