Home Société Yopougon : le maire Kafana devant le juge, la raison

Yopougon : le maire Kafana devant le juge, la raison

Yopougon : le maire Kafana devant le juge, la raison
Yopougon : le maire Kafana devant le juge, la raison

Les populations déguerpies de Yopougon Banco Nord Extension2 ont porté plainte contre la mairie de Yopougon. Les services du maire Koné Kafana vont donc se présenter ce lundi 11 octobre au tribunal de Yopougon à une audience en référé.

 » C’est une audience en référé. C’est après que nous allons engager une procédure sur le fonds. La mise en demeure servie aux habitants et les croix mise sur les maisons ne reposant sur aucune base légale, nous avions initié cette action en justice pour demander la cessation des troubles. Mais au lieu d’attendre l’audience, la mairie s’est précipitée pour démolir les habitations. Donc aujourd’hui nous allons demandé la réintégration car ce déguerpissement est illegal », a indiqué Me Coulibaly Brahima, vice-président du Mouvement Ivoirien pour mes droits humains( MIDH) et conseil des victimes du déguerpissement joint au téléphone.

Lire aussi:   Près de 55% des personnes au chômage sont des femmes (Ministre)

« La loi 2020-624 du 14 août 2020 en son article 293 stipule que quiconque occupe un terrain de façon discontinue sur 20 ans en toute tranquillité bénéficie de 2 ans pour demander la régularisation de sa situation. C’est en se fondant sur cette disposition légale que les autorités gouvernementales à travers le ministère de la construction et de l’urbanisme, les services d’assainissement et du cadastre, a engagé le processus de déclassement et de morcellement du site au profit des résidents. Toutes les démarches ont été faites dans ce sens. Il restait une enquête de commodo et d’incommodo de la mairie.

Lire aussi:   Ouverture à Abidjan d’un séminaire sur la participation des femmes au processus de paix dans l’espace francophone

Tous les maires qui se sont succédé à la tête de la mairie de Yopougon ont tous plaidé pour le déclassement du site démoli au profit des résidents actuels. Nous condamnons cela et nous demandons réparation », ajoute-t-il.

Mercredi 6 et jeudi 7 octobre, les populations de Yopougon Banco Nord Extension2 ont été contraints à quitter leurs maisons. Des bulldozers avaient procédé à la démolition de celles-ci. Les habitants sont inconsolables en cette période de rentrée scolaires et de saison pluvieuses.

Lire aussi:   Décès Laurence Adonis-Koffy : la Côte d’Ivoire perd la seule professeure de Néphro-Pédiatrie

Youpougon Banco Nord extension2, c’est une superficie de 14ha et près de 3000 familles.

Auteur : Dan Opéli

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here