Home Société Viol d’une institutrice à Sandégué : Mariatou Koné aux côtés de la...

Viol d’une institutrice à Sandégué : Mariatou Koné aux côtés de la victime

Viol d'une institutrice à Sandégué : Mariatou Koné aux côtés de la victime
Viol d'une institutrice à Sandégué : Mariatou Koné aux côtés de la victime

Une mission du ministre Mariatou Koné s’est rendue ce 10 octobre 2021 à Sandégué, pour apporter son soutien à l’institutrice violée.

Cette mission conduite par le directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Coulibaly Naffo, visait à apporter un réconfort moral et psychologique à Dame T.E.A.F, âgée de 35 ans qui a été victime de viol, dans la nuit du mercredi 06 au jeudi 07 octobre 2021 dans la localité de Daridougou, à 25 km de Sandégué ainsi qu’apaiser la colère des enseignants exerçant dans la région.

Lire aussi:   Grogne sociale en Côte d’Ivoire : le président du parti de Gbagbo appelle à la mobilisation des Ivoiriens

“Nous sommes ici pour vous présenter nos excuses et vous dire que Madame le ministre a entendu vos cris de cœur. Elle vous soutient totalement et me charge de vous dire que justice sera faite” a déclaré M. Coulibaly, lors d’une séance d’échanges qui s’est tenue à l’Inspection primaire publique et préscolaire (IEPP) de Sandégué.

Celui-ci a rassuré qu’une plainte a déjà été déposée contre X, et a réitéré le soutien de la ministre Mariatou Koné qui mettra tout en œuvre pour que justice soit faite avant d’inviter les enseignants de la localité, désireux d’être mutés dans une autre école primaire de la direction régionale de se signaler auprès de ses services.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: "le malaise est profond" avertit le responsable en charge de la "réconciliation"

Cette mission, en compagnie du médecin et de l’infirmière du centre régional de la Mutualité et des œuvres sociales en milieu scolaire (CREMOSS), avait également pour but de procéder à une prise en charge médicale afin de produire un rapport médical en vue de poursuites judiciaires.

Dame T.E.A.F, institutrice à l’IEPP de Sandegué, a été victime de viol à  l’aide d’une arme à feu et une arme blanche par un homme encagoulé qui a pris la clé des champs après son forfait.

Lire aussi:   Un affrontement entre chauffeurs et policiers fait 2 morts à Abidjan (Nouveau bilan)

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here