Home Société Viol à Sandégué : le Réseau des dynamiques institutrices sort du...

Viol à Sandégué : le Réseau des dynamiques institutrices sort du silence

Viol à Sandégué : le Réseau des dynamiques institutrices sort du silence
Viol à Sandégué : le Réseau des dynamiques institutrices sort du silence

C’est avec consternation et une vive émotion que nous, membres du Réseau des Dynamiques Institutrices de Côte d’Ivoire (REDICI), avions appris, très tard dans la nuit du vendredi 8 octobre 2021, le viol de l’une de nos collègues institutrices, à Sandégué, dans le Nord-Est de notre pays, la Côte d’Ivoire. Selon les propos de la collègue victime elle-même, les faits se sont déroulés dans la nuit du 6 au 7 octobre 2021, c’est-à-dire le lendemain de la célébration de la journée mondiale de l’Enseignant.

Ayant appris cette horrible nouvelle, le REDICI a immédiatement dépêché une délégation sur place à Sandegué à l’effet de s’enquérir de l’état de santé de la collègue dont l’honneur a été bafoué.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Plateau, un arbre s'effondre sur la maison de la presse et perturbe la circulation sur la voie

Le REDICI, avec sa tête sa présidente nationale et l’ensemble de ses membres, condamne avec la dernière énergie cet autre acte de viol sur une femme, une collègue, une institutrice qui était à son poste pour accomplir sa mission, celle de donner le Savoir, le Savoir-faire et le Savoir-être aux enfants de notre pays.

Le REDICI appelle l’ensemble des institutrices de Côte d’Ivoire au calme et à ne pas céder à toutes formes de provocations. Les autorités compétentes et les organisations féminines seront saisies afin que justice soit faite et que cela serve de leçon. Cet acte ne restera pas impuni. Nous mettrons tout en œuvre pour que nous les institutrices, nous puissions exercer notre métier en toute quiétude, partout où le devoir nous appelle.

Lire aussi:   Emploi Jeunes : COTIPLAST embauche des jeunes dans le cadre du PAE

Le REDICI voudrait, par ailleurs, remercier notre ministre de tutelle, Madame la ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Professeur Mariatou KONE, pour son soutien à la victime sans oublier Monsieur le Directeur Régional de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation de Bondoukou et l’ensemble de ses collaborateurs ainsi que les nombreux ivoiriens et ivoiriennes qui continuent encore de condamner cet acte ignoble commis sur notre collègue.

REDICI : Dynamique un jour, Dynamique toujours !!!

Lire aussi:   Mamadou Sanogo, à propos de l’urbanisation de Songon : Il ne faut plus laisser la question aux mains des amateurs.

Fait, à Abidjan, le dimanche 10 octobre 2021.

POUR LE BUREAU EXECUTIF NATIONAL DU REDICI

Source: afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here