Home Société Une image de Guikahué à la MACA créé polémique

Une image de Guikahué à la MACA créé polémique

Une image de Guikahué à la MACA créé polémique
Une image de Guikahué à la MACA créé polémique

Arrêté le mardi 03 novembre 2020 au domicile du président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire, Henri Konan Bédié, le Professeur Maurice Kakou Guikahué a été placé le vendredi 6 novembre 2020, sous mandat dépôt et a été déféré à la MACA.

Depuis ce dimanche soir, une photo du numéro deux du parti septuagénaire à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan circule sur la toile .

Dans cette photo, on aperçoit bel et bien le Professeur Maurice Kakou Guikahué assis sur une chaise.

Lire aussi:   Pour une histoire de monnaie 200 frs, l'apprenti-gbaka boxe sa cliente et se retrouve au tribunal

À côté de lui, le sénateur de la région de la Marahoué, le vénérable Bassy ainsi que deux autres collaborateurs.

Commentant cette image, des internautes ont apporté leur soutien au numéro deux du PDCI.

 » Courage à vous le prix de la liberté se gagnera par notre combat pacifique. Dieu bénit la Côte d’Ivoire et vous protège de tout mal « , a dit un internaute.

Pour un autre internaute, cette arrestation de Maurice Kakou Guikahué cache en réalité une autre raison.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Bédié réhabilite Guikahué et lui redonne le pouvoir au Secrétariat exécutif

 » Courage au capitaine et ses collaborateurs, le RHDP pense que le capitaine est celui qui a fait quitter le pépé Bédié, leur navire qui chavirait. Erreur, ils pensaient que le pépé sans le capitaine allait capituler. Allons seulement. Ils connaîtront le vrai Bédié  » , a-t-il commenté.

Pour sa part, un autre a condamné l’arrestation du professeur Maurice Kakou Guikahué .

 » En fin de compte, c’est quoi le droit, franchement j’y ai beau réfléchi, mais je n’arrive pas à comprendre que quelqu’un soit en prison purement et simplement parce qu’il veut que le droit soit respecté ? C’est absurde quoi. C’est pour réguler les relations entre les hommes que le droit existe. Et quelqu’un qui défend ce principe se retrouve en prison. À quoi ça sert le droit en fin de compte ?  » , s’est interrogé ce dernier.

Lire aussi:   Yopougon Wassakara : d'un kiosque de spaghetti, il se retrouve directement à la MACA

source: le courrier quotidien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here