HomeSociétéUn jeune livreur exprime son indignation: « Ils sont méchants, j’ai mal et...

Un jeune livreur exprime son indignation: « Ils sont méchants, j’ai mal et même très mal »

Un jeune livreur exprime son indignation:
Un jeune livreur exprime son indignation: "Ils sont méchants, j'ai mal et même très mal"

La vie en Côte d’Ivoire devient de jour en jour difficile. Voici que l’enfer est réservé aux jeunes qui veulent travailler, aux jeunes qui veulent entreprendre : comment obliger les jeunes entrepreneurs à payer une somme de 5.000.000f avant d’exercer leur métier de livreur, Ceux-là même qui ont une famille à prendre en charge ?

L’indignation d’un jeune livreur ne vous laissera pas indifférent. En effet, dans une publication sur la page Facebook de L’ivoirien, un jeune exerçant le métier de livreur a exprimé sa très grande désolation face à cette nouvelle stratégie.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Y-a-t-il eu un braquage ou pas à l'hôtel Pullman d'Abidjan ?

« Grand merci au gouvernement de mon pays, la Côte d’Ivoire. Infiniment merci à tous ceux qui de près ou de loin m’ont apporté leurs soutiens et encouragements dans cette aventure. À vous, administratrices, livreur et call center, ce fut une belle expérience. À toute la jeunesse ivoirienne, plus la peine de monter une entreprise, créer un logiciel, faire de la robotique…, il vous combattront », a-t-il mentionné avant d’attirer l’attention des uns et des autres sur l’importance accordée au « Buzz » par les autorités ivoiriennes « Vous savez désormais comment vous faire de l’argent ou avoir une audience avec nos autorités ; c’est désormais le tristement célèbre BUZZ. ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Conflits fonciers à Attiekoi, après son installation, la nouvelle chefferie se saisit du problème et promet d'y remédier

Au passage, le jeune livreur donne l’exemple de ces jeunes qui ont eu du grand succès à travers le Buzz notamment le cas Dougoutigui, de Deversailles…

» -Un peu de savon dans les oreilles et les ministres viendront à vous.

Exhiber vos fesses et seins sur le net et les dernières Range Rover seront de votre pac- auto

Ayez l’argent pour manger et non pour construire pour avoir des terrains un peu partout

Lire aussi:   16ème Sommet de la Francophonie: La jeunesse ivoirienne sensibilisée

Volez et faites-vous attraper par des balais pour avoir un reportage de la RTI et des dons de partout. », a tristement écrit le jeune entrepreneur.

Continuant, l’homme avoue avoir compris la raison qui pousse les jeunes ivoiriens à affronter « les vilains bateaux ».

« Avant j’avais peur de ce genre de poste ou les commençais « sans politique aucune ». Aujourd’hui, je peux l’affirmer haut et fort que nos parents là sont méchants. J’ai mal et même très mal, mais je reste debout. » a-t-il terminé.