Home Société Un imam d’Abobo Derrière Rails à Ouattara : « Nous sommes au pouvoir...

Un imam d’Abobo Derrière Rails à Ouattara : « Nous sommes au pouvoir et c’est nous qui faisons souffrir nos propres frères »

Un imam d’Abobo Derrière Rails à Ouattara :
Un imam d’Abobo Derrière Rails à Ouattara : "Nous sommes au pouvoir et c’est nous qui faisons souffrir nos propres frères"

Le mercredi 12 mai, la communauté musulmane de Côte d’Ivoire a célébré l’Aïd el fitr, marquant la fin du jeûne du ramadan. A l’occasion de son serment d’après la prière à la gare de train à Abobo derrière rails, l’imam Ibrahim Ouattara a lancé un appel au chef de l’Etat Alassane Ouattara. Dans son message, l’homme de Dieu invite le président de la République à œuvrer pour la réconciliation en posant des actes concrets.

« Chers frères et sœurs musulmans, nous allons conclure nos propos en parlant de la réconciliation. Pardonnons, mettons nos mains sur nos cœurs. Soyons unis. Là où le pays va, ce n’est pas bon. Engageons-nus pour la réconciliation », a-t-il commencé. L’imam a exhorté les fils et les filles de la Côte d’Ivoire à l’union, l’amour et le pardon pour consolider la paix.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : Or donc Alassane Ouattara n’a pas réussi là où Venance Konan dit que les autres ont échoué

« Nous sommes incapables de pardonner les uns aux autres. Aujourd’hui, ce sont nos enfants qui sont en prison. Ce sont nos enfants qui sont contraints à l’exil. Doit-on oublier le passé ? Aujourd’hui, nous sommes au pouvoir et c’est nous qui nous faisons souffrir nos propres frères», s’est-il indigné. Dans son propos, l’imam s’est indigné de l’attitude de ces enfants du nord qui sont contre la réconciliation et encouragent l’élargissement du fossé entre les frères d’une même partie du pays.

Notamment la traque contre certains fils du pays par leurs propres frères. Au chef de l’Etat, l’imam a demandé de faire preuve de tolérance, d’être ce père de famille qui sait réunir car « un dirigeant qui ne sait tolérer ne connaitra pas la tranquillité dans son règne ». Selon lui, aussi fort soit-il, aucun dirigeant ne sera éternel ; raison de plus pour ne pas s’enorgueillir. Pharaon était pourtant si puissant mais Allah l’a ramené à sa propre expression. Alors soyons magnanimes quand on a le pouvoir », a-t-il conseillé.

Lire aussi:   Ouattara pourrait récompenser Patrick Achi au poste de vice-président de la République

Connu pour son franc parlé, l’imam Ouattara a trouvé in concevable que des enfants du nord soient au pouvoir et fassent souffrir d’autres enfants de cette partie du pays. Aussi s’est-il interrogé sur ce qui pourrait empêcher les uns et les autres à œuvrer pour la réconciliation. « Aujourd’hui, ce sont les enfants du nord qui souffrent. Qu’est-ce qu’on pourrait bien faire les uns aux autres qui serait impardonnable ?

Lire aussi:   « Macron annule leur déjeuner, Ouattara entre en transe », info ou intox : les révélations de Chris Yapi

Qu’est-ce qui peut bien nous empêcher de tendre la main à nos frères ?» s’est-il interrogé avant d’appeler à la libération des prisonniers et le retour de « nos frères qui sont à l’exil ». L’imam Ouattara Ibrahim a invité l’ensemble des Ivoiriens, des autorités aux citoyens lambda à s’engager pour le pardon et la réconciliation car dira-t-il : « Dieu ne répond pas à l’appel d’un peuple divisé ». L’homme de Dieu a prié pour la paix et la réconciliation inclusive en Côte d’Ivoire.

Générations Nouvelles  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here