HomeSociétéUn faux douanier arrêté : »j’escroquais les gens parce que mon fils a...

Un faux douanier arrêté : »j’escroquais les gens parce que mon fils a eu un cancer », se défend-t-il

Un faux douanier arrêté :
Un faux douanier arrêté :"j'escroquais les gens parce que mon fils a eu un cancer'', se défend-t-il

Abidjan. COUL a fait des victimes. Âgé d’une quarantaine d’années, 1m 83 environ, potelé, il faisait croire à ses proies qu’il était douanier et pouvait, rien qu’avec cette casquette, faire intégrer des personnes à la douane sans qu’elles n’eussent besoin de passer par un concours.

Pour devenir douanier, c’était tout simple, il suffisait de voir COUL, lui donner une enveloppe, et dans peu de temps seulement ce serait l’affectation au sein de la prestigieuse administration. Une affectation qui ne venait jamais, car en réalité, COUL n’est pas douanier. Il a bâti ce mensonge pour se faire de l’argent sur le dos de ses compatriotes. Ces derniers, qui ont perdu beaucoup d’argent, ont porté plainte quand ils ont découvert l’arnaque. COUL est passé en jugement au Tribunal d’Abidjan Plateau, ce mardi 22 Décembre 2020. Il a pris la parole devant les magistrats, et des pleurs dans la voix, il a d’abord reconnu ses délits d’usurpation de titre, d’escroquerie, avant d’attendrir ceux qui disposent désormais de son destin :

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Issouf Fadika et Guy Serge Manouan élus PCA et DG pour la gestion du Guichet Unique du Commerce Extérieur (GUCE)

– J’ai monté toute cette histoire parce que mon fils est tombé malade, souffrant de cancer. Il me fallait donc avoir de l’argent pour m’occuper de lui. C’est pour lui j’ai fait ça, et non pour moi. Monsieur le juge, j’ai gravement fauté, je vous demande pardon. Je ne recommencerai plus…

COUL parlait sans interruption, loquace dans son repentir. Il fallut que le juge l’interrompît pour que le procès se poursuivît. Le procureur se prononça, accablant le prévenu dans un premier temps et s’adressant à la société de façon générale :

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Cissé Bacongo nommé ministre en remplacement d'Amadou Soumahoro

– Les gens sont trop naïfs en Côte d’Ivoire ici. Ils ont beaucoup d’argent à jeter à la fenêtre ! Dès qu’on leur parle de possibilité d’entrer dans une administration publique par voie frauduleuse, ils donnent en même temps des millions, et après ils viennent pleurer. Pourquoi les gens se laissent embobiner trop facilement par les vendeurs d’illusion et les escrocs ? Pourquoi les populations sont devenues dans ce pays des adeptes de la facilité ? De la corruption ? Les millions que vous donnez pour avoir concours, ça ne peut pas entreprendre ?…

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Le camp Affi rappelle à Joël N'Guessan qu'il est dans son rôle républicain lorsqu'il critique l'action gouvernementale

L’avocat de la partie civile a requis 12 mois d’emprisonnement pour le faux douanier et 100.000 francs d’amende. Le Tribunal, plus clément, a coupé la pomme de la peine carcérale en deux : pendant 6 mois, les prisonniers de la MACA auront le privilège d’avoir un douanier dans leurs locaux. Même si c’est un faux douanier.