Home Société Soutenance du BTS : le message de la FESCI qui apaise les...

Soutenance du BTS : le message de la FESCI qui apaise les cœurs

Soutenance du BTS : le message de la FESCI qui apaise les cœurs
Soutenance du BTS : le message de la FESCI qui apaise les cœurs

Les étudiants n’ayant pas pu se soumettre à la soutenance du BTS (Brevet de technicien supérieur) pourront rattraper leur retard. C’est ce que confirme un communiqué de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire).

Il faut noter que dans le cadre de la soutenance du BTS (Brevet de technicien supérieur), des étudiants ont été confrontés à de nombreuses difficultés. En outre, d’autres étudiants déclarés admissibles au BTS ont fait face à des problèmes dans le processus de finalisation de leur diplôme à cause de l’impossibilité de retirer leur admissibilité et le retard dans la soutenance du BTS. Tout ceci a conduit la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) à engager des échanges avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Lire aussi:   ENA : Les 434 élèves de la 53ème Promotion font leur rentrée solennelle

Dans un communiqué, Allah Saint Clair, le secrétaire général de la FESCI, informe l’ensemble des étudiants se trouvant dans ces différents cas qu’aux termes des négociations, une solution a été trouvée à leur problème respectif. Le successeur d’Assi Fulgence Assi leur demande de se rendre à la Direction de l’orientation et des examens (DOREX) afin de procéder au retrait de leur diplôme.

« Pour ceux qui n’ont pas encore pu soutenir leur rapport de stage pour diverses raisons, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a prévu une session de rattrapage pour les retardataires dans le mois de décembre. Une note de la DOREX vous informera dans un délai raisonnable des dates de soutenance et autres informations liées au processus. Sont concernés les retardataires des années académiques suivantes : 2017-2018 ; 2018-2019 ; 2019-2020 et 2020-2021 », poursuit le « général » Makélélé.

Lire aussi:   Contribution à la sécurité alimentaire en Afrique/ La Ministre Bakayoko-Ly Ramata inaugure les Laboratoires de Biologie Moléculaire et de Biotechnologie à Bingerville

Par ailleurs, ajoute le secrétaire général de la FESCI, les étudiants ayant déjà soutenu, mais ne parvenant pas à retirer leur diplôme devront faire preuve de patience, car le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a instruit la DOREX qui les informera très bientôt du début du processus de retrait des diplômes.

La FESCI) n’a pas manqué de traduire ses remerciements au ministre Adama Diawara pour ces mesures et l’a exhorté à poursuivre ses efforts en prenant des mesures fortes pour d’autres problèmes tout aussi importants qui font encore l’objet de négociations.

Lire aussi:   Nouvelle loi sur la presse en Côte d’Ivoire : beaucoup de bruit pour rien ?

Source : afrique-sur7

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here