HomeSociétéRumeurs sur un appel à envahir les cités : Le démenti d’...

Rumeurs sur un appel à envahir les cités : Le démenti d’ Alla Saint Clair

Rumeurs sur un appel à envahir les cités : Le démenti d' Alla Saint Clair
Rumeurs sur un appel à envahir les cités : Le démenti d' Alla Saint Clair

Alla Saint Clair a-t-il appelé les étudiants à envahir les résidences universitaires ? Le secrétaire général de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire) a fait toute la lumière sur cette affaire.

Selon certaines informations publiées sur la toile, Alla Saint Clair aurait lancé un appel aux étudiants à envahir les résidences universitaires. Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, le secrétaire général de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire a formellement démenti ces allégations.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : À Prikro, après le vol de matériel sur un chantier, un maçon et son receleur épinglé

« Le camarade Alla Saint Clair, secrétaire général national de la FESCI, fidèle au crédit de zéro violence dans lequel la fédération est résolument engagée ne saurait être complice, encore moins l’instigateur d’un tel comportement rétrograde et digne de l’époque du précambrien », a déclaré le successeur d’Assi Fulgence Assi (AFA).

Le « général Makélélé » a poursuivi en rassurant l’ensemble des étudiants ayant postulé pour l’obtention d’une chambre en résidence universitaire. En effet, Alla Saint Clair a expliqué que « conformément aux promesses faites par les différents directeurs généraux des centres régionaux des œuvres universitaires d’Abidjan, les résultats des admissions et réadmissions seront disponibles incessamment pour le soulagement de ces derniers ».

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Suspicion de caches d'armes à Brobo, le CCDO en action dans le Ahaly

Le premier responsable de la FESCI a également appelé tous les étudiants au calme et à la sérénité. Il les a aussi invités à la sérénité tout en continuant de faire confiance à la fédération fondée en 1990. Toutefois, Alla Saint Clair a soutenu qu’il continue de travailler à l’amélioration des conditions d’étude et de vie de l’ensemble des élèves et étudiants de Côte d’Ivoire pour une formation de qualité.

Alla Saint Clair a été porté à la tête de la FESCI le samedi 1er juin 2019, en remplacement d’Assi Fulgence Assi. Le « National Makélélé » s’engage depuis son élection pour une école ivoirienne sans violence.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire : ‘’83% du budget de l’Etat dédié à l’éducation nationale est consacré aux salaires’’ (Ministre)