Home Société Réunion de rentrée 2021-2022: voici l’intégralité du discours de Mariatou Koné

Réunion de rentrée 2021-2022: voici l’intégralité du discours de Mariatou Koné

Réunion de rentrée 2021-2022: voici l'intégralité du discours de Mariatou Koné
Réunion de rentrée 2021-2022: voici l'intégralité du discours de Mariatou Koné

L’éducation et la formation sont au cœur des priorités du programme de développement du président de la République, son Excellence Alassane Ouattara.

Dans la déclinaison de la politique de scolarisation obligatoire qu’il a décrétée, des investissements massifs sont effectués pour améliorer l’accès, le maintien et la qualité du système éducatif. Grâce à sa bienveillante sollicitude, une enveloppe supplémentaire de 18 milliards de francs CFA vient d’être dégagée en soutien au COGES. Cette somme a été dégagée pour réunir les conditions nécessaires à une rentrée scolaire paisible et sereine.

Je voudrais traduire au nom de la communauté éducative et des partenaires sociaux, toute notre reconnaissance au président de la République pour le soutien constant au système éducatif national. Je voudrais également exprimer au Premier ministre, Patrick Achi, notre gratitude pour l’attention particulière accordée à l’école ivoirienne. (…)

Mesdames et messieurs,

les résultats des examens à grand tirage de la session 2021 se sont caractérisés par une baisse sensible du taux de réussite. En comparaison avec l’année précédente, on enregistre pour le CEPE 52,51% en 2021 contre 95,31% en 2020 ; pour le BEPC 41,27 % contre 53,17% en 2020 ; pour le Baccalauréat 29,24% contre 40,08% en 2020. Je voudrais féliciter la Direction des examens et concours pour l’organisation de ces examens (..). Mesdames et messieurs, les évaluations du passé 2019 relèvent de fortes insuffisances en lecture et en calcul au niveau primaire.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Incident sur un pylône haute tension dans le Grand Ouest, retour à la normale au plus tard lundi

Il est indiqué que de très importantes proportions d’élèves en Côte d’Ivoire (66, 9%) ne disposent pas de compétences leur permettant de poursuivre sans difficulté leur apprentissage. Il est aussi mentionné que les élèves ne manifestent pas de compétence suffisante en lecture. La Côte d’Ivoire figure également au rang des pays où les élèves connaissent de très grandes difficultés en mathématiques pouvant exposer à un décrochage scolaire. Seuls 42,1% des élèves ivoiriens ont un niveau jugé suffisant en mathématiques contre par exemple 66,7% pour la Gabon ; 65% pour le Sénégal ; 66,5% pour le Burkina Faso et 60,9% pour le Burundi. Chers membres de la famille éducative ivoirienne, où est notre fierté à occuper un tel rang ?

Où est notre dignité, chers Ivoiriens ? Mesdames et messieurs, les données ci-dessus nous interpellent, interpellent tous les acteurs directs ou indirects de l’école ivoirienne. En attendant les conclusions et les recommandations des Etats généraux de l’éducation nationale, il me paraît nécessaire de prendre avec l’autorisation du Premier ministre, chef du gouvernement, des mesures immédiates qui vont contribuer à l’amélioration de la performance des élèves particulièrement au niveau de la maîtrise de la langue française et des mathématiques. Je m’en vais annoncer quelques mesures urgentes. Il s’agit :

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: le patronat routier annonce une baisse du transport de 50 à 1.500 FCFA à partir du 1er août

1- Du rétablissement de la dictée

2- Du rétablissement des coefficients par discipline dès le premier cycle

3- L’instauration d’une évaluation annuelle des établissements privés

Les mesures qui viennent d’être énumérées doivent avoir une application dès cette rentrée scolaire. L’école pour tous et le projet de scolarisation obligatoire doivent se réaliser avec et dans la qualité. Mesdames et messieurs, l’alphabétisation à une plus grande échelle demeure un autre défi de notre ministère. Selon l’Unesco en 2018, la Côte d’Ivoire comptait près de 10 millions d’analphabètes. La Journée internationale de l’alphabétisation, le 8 septembre, nous rappelait les efforts à faire afin que chaque citoyen de notre pays ait accès à un minimum de connaissance pour lui ouvrir des meilleures perspectives d’intégration dans la société nationale (…).

L’usage de nos langues nationales et de l’outil numérique peuvent nous aider à faire de grands progrès dans des délais raisonnables en matière d’alphabétisation. Je voudrais instruire les chefs d’établissement de faire de l’école en dehors des heures de classes, des centres d’alphabétisation ouverts à toutes les cibles. J’en appelle à la contribution de tous les partenaires au développement du secteur public, du secteur privé, des organisations de la société civile.

Lire aussi:   Sécurité Communale/ L’ONUCI forme les policiers municipaux en Droits de l’Homme

Un appel à contribution pour accompagner l’Etat de Côte d’Ivoire dans la réduction de la fracture numérique. Mesdames et messieurs, je voudrais rassurer nos élèves qu’un arrêté est en préparation pour l’interdiction de vente d’alcool et toute forme de boisson et boutiques aux abords de tous les établissements de Côte d’Ivoire.

Mesdames et messieurs,

Chers acteurs du système éducatif et chers partenaires, nous devons être ensemble pour construire une école de qualité. De ce fait, le thème retenu pour l’année scolaire 2021-2022 est ‘’ Soyons des citoyens responsables pour une école de qualité ’’. Nous sommes, mesdames et messieurs, capables de relever tous les défis de l’école pour un système éducatif plus performant et de qualité si nous nous comportons en citoyen responsable

Afriksoir

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here