HomeSociétéPourquoi les chrétiens d’Orient célèbrent-ils Noël le 7 janvier ?

Pourquoi les chrétiens d’Orient célèbrent-ils Noël le 7 janvier ?

Pourquoi les chrétiens d’Orient célèbrent-ils Noël le 7 janvier ?
Pourquoi les chrétiens d’Orient célèbrent-ils Noël le 7 janvier ?

Environ 37% des chrétiens orthodoxes, principalement en Égypte et en Russie, célèbrent Noël le 7 janvier, contrairement aux catholiques et aux protestants qui célèbrent la naissance de Jésus-Christ le 25 décembre.

La célébration de Noël le 7 janvier remonte à 1582 lorsque les scientifiques de l’astronomie à l’époque du pape romain Grégoire XIII ont remarqué une erreur dans le calcul de la durée de l’année solaire grecque. On croyait que l’année solaire grecque durait 365 jours, et six heures, selon le calendrier julien, ce qui signifie que les célébrations de Noël devraient avoir lieu le 25 décembre. Cependant, la célébration a été remodelée au 7 janvier en raison du calendrier grégorien, qui déclare que l’année dure 365 jours, cinq heures, 48 ​​minutes et 46 secondes.

Prenant la différence de 11 minutes et 14 secondes entre les deux calendriers dans leurs calculs, les scientifiques sont arrivés à la conclusion que Jésus-Christ était né le 7 janvier. Étonnamment, ce nouveau calendrier n’a pas été bien accueilli par tout le monde chrétien, certaines personnes ont préféré utiliser le calendrier civil.

Lire aussi:   Excellence : les meilleures du lycée Mamie Adjoua de Yamoussoukro célébrées

Pourtant, en 1917, les bolcheviks russes ont commencé à utiliser le calendrier Grégoirien, et peu de temps après, en 1919, les Roumains l’ont accepté sous le règne du roi Ferdinand. Le dernier pays chrétien à accepter ce calendrier était la Grèce, car elle a commencé à l’utiliser en 1923. En conséquence, les chrétiens orthodoxes orientaux ont été séparés des chrétiens catholiques et protestants occidentaux, puisque les orientaux célèbrent Noël le 7 janvier et les occidentaux la célèbrent le 25 décembre.

De nombreux chrétiens orthodoxes jeûnent avant le 7 janvier et excluent la viande et les produits laitiers de leurs repas. En d’autres termes, ce sont des végétariens pendant la période de jeûne. Le jour de Noël, ils peuvent profiter de toutes sortes de plats, y compris de la viande et des desserts pour célébrer cette fête.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire: Affaire empoisonnement présumé de Samba David, l'Administration pénitentiaire affirme que le détenu souffre d'une hypertension artérielle chronique

Par exemple, le pays orthodoxe, la Russie est célèbre pour préparer des plats d’oie cuite au four avec des pommes, comme repas de Noël. D’autre part, les Grecs orthodoxes préparent le «pain du Christ» pendant la veille de Noël, qui est fait avec des noix et des amandes. Ils forment généralement le symbole de la croix dessus, qui est évidemment le symbole le plus connu du christianisme.

Noël est considéré comme l’une des fêtes les plus importantes du monde chrétien. Le mot «Noël» signifie «le jour de la fête du Christ», car il indique le jour de la naissance de Jésus-Christ. Il relie les gens, car les membres de la famille vont ensemble à l’église le matin, chantent des chants de Noël et échangent des cadeaux.

Lire aussi:   Journée Internationale de la Femme 2016 : la ministre Yao Euphrasie indique les défis pour l’autonomisation de la femme

Les enfants considèrent également Noël comme une fête très excitante, car ils l’associent à des cannes de bonbon colorés, à la décoration des arbres de Noël, à la construction de bonhommes de neige et au port des costumes et du chapeau du Père Noël.

Aux États-Unis, les enfants laissent des biscuits et du lait dans leurs maisons pour le Père Noël, car ils pensent qu’il viendra leur rendre visite pour leur laisser des cadeaux.

source: afrikmag