HomeSociétéPendant qu’on parle de réconciliation nationale : Jean Noel Abehi se meurt...

Pendant qu’on parle de réconciliation nationale : Jean Noel Abehi se meurt en prison

Pendant qu’on parle de réconciliation nationale : Jean Noel Abehi se meurt en prison
Pendant qu’on parle de réconciliation nationale : Jean Noel Abehi se meurt en prison

Dix ans que des commandants de l’armée ivoirienne, sous Laurent Gbagbo, séjournent en prison. Parmi ces derniers, le cas Jean Noel Abehi, ex-Commandant du Groupement d’Escadron Blindé (GEB) d’Agban- Abidjan dont la santé se détériore. Le cas de ces détenus militaires contraste avec les récurrents appels à la réconciliation par le régime Ouattara.


Jean Noel Abéhi, Dogbo Blé pour ne citer que ces deux hommes forts de l’armée ivoirienne sous Laurent Gbagbo. Condamnés respectivement à 10 ans et 20 ans d’emprisonnement, ces derniers croupissent en prison depuis leur arrestation.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Portabilité, les abonnés pourront changer d'opérateur sans changer leur numéro d'ici fin Juillet

Au cours de son allocution à la nation après sa prestation de serment pour un troisième mandat, Alassane Ouattara annonçait la création d’un ministère de la réconciliation nationale. Aussitôt dit, aussitôt fait. Le lendemain, Kouadio Konan Bertin (KKB) est nommé ministre de la réconciliation nationale.

Espérons que la volonté du chef de l’Etat, Alassane Ouattara de réconcilier les Ivoiriens s’étende à la libération des prisonniers militaires. Sinon ‘‘Il ne suffit pas d’organiser des élections, d’en déclarer un vainqueur pour aller à la réconciliation’’ comme le rappelait le Cardinal Jean Pierre Kutwa.

Lire aussi:   Bonne Gouvernance/ Kouamé Christophe, CIVIS-CI : « Il y avait une attente d’information et de savoir sur la Haute Cour de Justice, sa composition, sa mise en place, ses attributions conformément à la Constitution de la IIIème République »