Home Société Ouverture à Abidjan d’un séminaire sur la participation des femmes au processus...

Ouverture à Abidjan d’un séminaire sur la participation des femmes au processus de paix dans l’espace francophone

Abidja.- La ministre de la Promotion de la Femme, de la Famille et de la Protection de l’Enfant, Euphrasie Yao Kouassi, a procédé, jeudi à Abidjan, à l’ouverture d’un séminaire régional sur « la participation des femmes aux processus de paix dans l’espace francophone », organisé par ONU Femmes et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), en partenariat avec le ministère de la Promotion de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, et le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de l’Indemnisation des Victimes.

Pour Mme Yao, cette rencontre qui prend fin vendredi, permettra aux autres pays de s’inspirer de l’expérience de la Côte d’Ivoire, premier pays d’Afriqyue francophone à avoir adopté un plan d’action, en 2007, pour la mise en œuvre des recommandations et conclusions de la résolution 1325 de l’ONU sur la participation des femmes dans le processus de paix et de la sécurité, voté en 2000. Le cas ivoirien devrait, a-t-elle expliqué, servir d’exemple pour l’élaboration d’un plan d’action régional et pour les autres pays en la matière.

Lire aussi:   Côte d'Ivoire : Un car de Yakro pour Abidjan plonge dans un ravin, 66 victimes

Au regard de la baisse des cas de violences faites aux femmes et grâce à l’augmentation du taux de participation des femmes au Gouvernement qui est passé à 25%, à 30% au Conseil économique et social, « la Côte d’Ivoire est un exemple (…)», a soutenu la ministre.

Se félicitant pour sa part des avancées de la Côte d’Ivoire dans le domaine de la promotion des femmes, la représentante de l’Opération de l’ONU en Côte d’Ivoire (ONUCI), Aichatou Mindaoudou a souligné quelques actions de l’ONUCI. Il s’agit notamment des projets à impacts rapides dans les communautés rurales, du soutien à l’autonomisation des femmes, de l’installation des comités de veille des violences faites aux femmes, de l’entrée des femmes dans la gendarmerie nationale.

Lire aussi:   Côte d’Ivoire: les écoles primaires publiques paralysées par une grève des instituteurs

Cette rencontre enregistre la participation de représentants des organisations internationales et régionales, y compris le département des Affaires politiques de l’ONU, des Etats membres de l’ONU, de la Francophonie et des organisations régionales concernées, des médiateurs, médiatrices, issus de la France, les Etas unis, la République du Congo, les Pays-Bas, le Burundi, le Sénégal, la Mauritanie, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée-Conakry, le Niger, le Togo, le Gabon, le Rwanda, la Tunisie, le Nigeria.

Lire aussi:   Union nationale de la mutualité de Côte d’Ivoire: Soro Mamadou premier président élu

tad/tm

abidjan.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here