Home Société Opération épervier: les fumoirs de Gagnoa détruits

Opération épervier: les fumoirs de Gagnoa détruits

Opération épervier: les fumoirs de Gagnoa détruits
Opération épervier: les fumoirs de Gagnoa détruits

Des agents de la  police nationale et des éléments de la gendarmerie nationale ont procédé à la destruction des principaux fumoirs de Gagnoa, vendredi 17 septembre 2021, lors du lancement de la 7ème opération Epervier.

Pipe de consommation de cannabis, avec quelques feuille de ladite drogue, des couteaux et lames, plusieurs bidons d’eau, un vélo abandonné ainsi que plusieurs objets divers, ont été trouvés au milieu du site du fumoir, composé de deux hangars en paillote, retirés des habitations au quartier Garahio.

Lire aussi:   Le Parc national du Banco, poumon vert d'Abidjan

Tout a été passé dans les flammes, par les éléments de la Brigade Anti Criminalité (BAC) de la préfecture de police, sous le regard impuissant des jeunes dealers qui s’étaient retirés sous une paillote de fortune, construite au milieu d’une zone marécageuse qui sert aussi de rizière, à une cinquantaine de mètre du fumoir.

La veille dans la nuit, la police avait détruit un même site de vente et de consommation de drogue au quartier Soleil, lui aussi situé dans une zone reculée des habitations.

Lire aussi:   Opération de «rétablissement de l'ordre» en Côte d'Ivoire

« Force doit rester à la loi », a fait avoir avec insistance, le préfet de police du district du Gôh-Djiboua, le commissaire divisionnaire de police, Boa Kouassi Jean, qui a indiqué qu’il s’agit au travers de cette opération dénommée Epervier, de lutter contre le grand banditisme, le trafic de drogue, l’incivisme sous toutes ses formes.

Venu lancer officiellement l’opération à la préfecture de police, le secrétaire général de préfecture de Gagnoa, Kamaté Bêmah, a adressé ses encouragements aux forces de l’ordre, pour l’abnégation au travail, tout en leur rappelant, que « seul le résultat compte ».

Lire aussi:   Une bagarre rangée entre bandes rivales, armées de machettes, éclate ce jour à Koumassi (images)

La police nationale et la gendarmerie nationale sont les deux forces utilisées sur le terrain, pour cette septième opération.

(AIP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here